Senior 1 Féminine NATIONALE 1 saison 2014-2015
 

L'équipe


Entraîneurs : Alain HATCHONDO, adj Sébastien CATALA, (GB) Romain CARATINI
 

CLASSEMENT

 ÉquipesPtsJGNulsP
1HANDBALL POLE SUD 38 EE58221723
2ASUL VAULX EN VELIN56221624
3S.U.N. A.L BOUILLARGUES54221525
4LE POUZIN HB 0750221327
5HANDBALL PLAN DE CUQUES50221327
6TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL46221129
7NARBONNE HANDBALL41228311
8BRUGUIERES OCCITAN CLUB 31 HANDBALL39227312
9HB GARDEEN37227114
10TOULOUSE FEMININ HANDBALL34225215
11ST ETIENNE ANDREZIEUX HB33224315
12LA MOTTE SERVOLEX HB30222416
 

BRUGUIERES OC 31 HB - NARBONNE HB20 - 22 (Mi-temps : 7-14)

BRUGUIERES OC 31 HB - NARBONNE HB
20 - 22 (Mi-temps : 7-14)
NARBONNE ET KENT GARDENT LA MAIN


Dernier voyage victorieux pour Narbonne en Haute-Garonne. Pour s'imposer à Bruguières, les Narbonnaises ont d'abord dominé outrageusement la première période (6-12, 25’) : Elisa Alvarez et ses partenaires s'envolent au score et comptent une large avance à la pause. En effectif réduit, le visiteur Audois voit son hôte réagir en seconde période. Celia Avinens (7 buts) et les Bruguiéroises réduisent l’écart à deux buts à trois minutes du terme. Mais pour conserver l’ascendant, Narbonne peut encore une fois compter sur Cathy Kent (21 parades dans ce match), auteur de deux arrêts décisifs dans le money-time. Narbonne termine 7ème… juste devant Bruguières.
 

HB PLAN DE CUQUES - BRUGUIERES OC 31 - 34-23 (Mi-temps : 13-13)

HB PLAN DE CUQUES  - BRUGUIERES OC 31 HB

34 - 23 (Mi-temps : 13-13)


LE HBPC S'ENVOLE APRES LA PAUSE





Aux Ambrosis, Plan-de-Cuques a infligé une sévère défaite à Bruguières : pourtant, le visiteur Haut-Garonnais est plutôt séduisant en première période… avant de s’écrouler après la pause. Dès lors, Plan-de-Cuques mène le jeu à sa guise, profitant des réussites de Grâce Shokkos (7 buts), Anne-Sophie Frau ou encore Dounia Malandran. Avec une victoire nette et sans bavure (+11 à l’arrivée), le collectif Bucco-Rhôdanien conserve ainsi sa 4ème place au classement.


 

BRUGUIERES OC 31 HB - LA MOTTE SERVOLEX HB / 32-22 (Mi-temps : 15-9)


avant match:  Pronostic : Bruguières

Dernier duel déterminant pour le maintien, La Motte Servolex se rend à Bruguières (7ème ex-aequo) : la lanterne rouge Savoyarde s’est imposée contre La Garde samedi dernier et préserve ainsi un mince espoir de s’en sortir. Voyage compliqué en Haute-Garonne pour des Motteraines en difficulté cette saison à l’extérieur.


BRUGUIERES OC 31 HB - LA MOTTE SERVOLEX HB
32 - 22 (Mi-temps : 15-9)
BRUGUIERES FAIT LE SPECTACLE


En clôture de la 20ème journée, Bruguières n’a laissé aucune chance à La Motte Servolex. Le visiteur Savoyard résiste 19 minutes avant d’encaisser un 4-0… le chant du cygne pour Candice Maurin (6 buts) et ses coéquipières. Autour d’une défense hermétique, les Bruguières récupèrent bon nombre de ballons… autant de caviars donnés notamment à Celia Avinens et Suzanne Marrier (7 buts chacune). Les Bruguiéroises font le spectacle en seconde période (24-17, 45’) et scellent ainsi une belle victoire devant leur public. Côté savoyard, la messe est dite… La Motte Servolex est officiellement rétrogradé en N2.

Extrait du site Internet du club de La Motte Servolex HB:


N1 : La défaite de trop


Cette vingtième journée aura été fatale aux espoirs de maintien des Motteraines, qui ont concédé une lourde défaite à Bruguières quand leurs rivales s'imposaient. Le SHBC évoluera en Nationale 2 la saison prochaine. (photo F. Pietrzak)

 

L’improbable s’est produit… Les deux concurrents directs au maintien se sont imposés contre des formations de haut de tableau samedi soir, ne laissant plus d'autre choix aux Motteraines que de remporter leurs trois dernière rencontres. Mais ce dimanche après-midi à Bruguières, les bleues n'y étaient pas, et ont concédé leur plus gros revers en 2015, encaissant 32 buts, un record cette saison, pas vraiment dans les habitudes savoyardes. Les Toulousaines ont fait cavalier seul, menant de 6 buts à la pause (15-9), et creusant encore l'écart en deuxième période, là où les Motteraines avaient parfois su entreprendre des remontées haletantes. La messe est dite, et il reste deux matchs pour conclure au mieux cette saison difficile, à commencer par un choc régional contre Vaulx-en-Velin samedi soir.



http://www.shbc-lamotteservolex.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=657:n1-la-defaite-de-trop&catid=1:division-2&Itemid=9



 

BRUGUIERES OC 31 - TOULOUSE F.H - 30-26 (Mi-temps : 18-13)

BRUGUIERES OC 31 HB - TOULOUSE FEMINN HANDBALL

30 - 26 (Mi-temps : 18-13)


BRUGUIERES GARDE LA MAITRISE

Le derby de Haute-Garonne est toujours la chasse gardée de Bruguières. Une nouvelle fois, l’équipe d’Alain Hatchondo s’est imposée sur son voisin, Toulouse. Particulièrement en vue, Jade Lasserre (9 buts) permet au BOC 31 de compter une belle avance à la pause. le TFH tente bien de réduire l’écart en seconde période par Jennifer Lousteau (7 buts)… mais Bruguières en remet en couche à l’entame du dernier quart d’heure (27-20, 48’). Victoire pleine de maîtrise des Bruguièroises qui préservent ainsi leur 7ème place, Toulouse est toujours sur le qui-vive… à la peu enviable place du premier non-relégable.


Actualités


Bruguières assure le maintien

«Désormais, nous allons aborder la dernière ligne droite sans pression. Mais ça ne veut pas dire que l'on va se reposer sur nos lauriers.» Samedi soir, Alain Hatchondo, coach de Bruguières, pouvait être soulagé.


À la lutte pour le maintien avec le TFH (10e), les filles du BOC, septièmes au coup d'envoi avec six points d'avance sur Saint-Étienne Andrézieux (onzième et premier relégable, N.D.L.R.), ont conservé leurs bonnes habitudes face aux voisines toulousaines en signant un sixième succès consécutif, soit près de trois ans d'invincibilité lors du derby haut-garonnais. Un résultat qui permet aux Bruguiéroises, à quatre journées de la fin du championnat, d'assurer leur présence en NF1 pour la saison prochaine. «Ces derniers temps, l'effectif n'a pas été épargné par les blessures. Pour cette rencontre, je n'avais que huit joueuses sous la main. Au final, je suis vraiment fier de mon groupe. C'est une très belle performance», poursuivait Alain Hatchondo.

Toujours septièmes du classement, les Bruguiéroises ont encore deux réceptions et deux déplacements sur leur calendrier avec dès samedi une revanche à prendre sur le parquet de Toulon/Saint-Cyr, vainqueur 34-26 à l'aller.

Le TFH pas encore sauvé

De son côté, Yann Joannel, coach des Toulousaines, ne cachait pas sa colère : «Il y a eu un manque de détermination. Émotionnellement, les filles ont vite été dépassées par les événements. Elles sont retombées dans leurs travers du début de saison. Quand vous n'êtes pas capables de respecter les fondamentaux, vous ne pouvez pas prétendre à la victoire.»

Toujours ancré à la dixième place de cette poule 3 avec deux points d'avance sur le premier relégable, le TFH a son destin en main avec là encore deux déplacements et deux réceptions. «Pour s'en sortir, il faudra vraiment montrer autre chose», prévient Yann Joannel. Premier élément de réponse samedi aux Argoulets face au Vaulx-en-Velin (2e).


BRUGUIERES 30 – TFH 26

MT : 18-13. Arbitres : MM. Levy et Salvador. 400 spectateurs.

BRUGUIÈRES : Avinens (4), Bruel, Castaneda (5), Fargues (3), Lannes (cap., 1), Lasserre (9), Marrier (6), Ravise (1), Raynaud, Sporn, Tonello, Zarone (1).

TOULOUSE FH : Albouy (1), Aymard (6), Boe (2), Gourdain, Koawo, Latieule (1), Lousteau (cap., 7), Navas, Onesta (3), Pouilhes-Giroux (2), Vincent (2), Youlou (2).


BRUGUIERES OC 31 HB - TOULOUSE FEMININ HB

Pronostic : Bruguières


Derby de Haute-Garonne important pour Toulouse qui peut faire une excellente opération en cas de succès… mais la suprématie du 31 est rarement à l’avantage du TFH… surtout chez des Bruguiéroises habituées à faire la loi chez elles.

 
Equipe senior 2 FEMININE Prénationale saison 2014-2015 championne prénationale
 

L'équipe

Entraîneurs : Alain HATCHONDO - Sébastien CATALA
 

Classement

 ÉquipesPtsJGNulsP
1BRUGUIERES OC 31 HB 261222002
2TOULOUSE FH 260221903
3BLAGNAC SC60221903
4PAYS DES NESTES HB51211506
5HBC LES COTEAUX47221219
6HBC QUINT-FONSEGRIVES 239219012
7CASTANET RAMONVILLE AUZEVILLE HB39219012
8HBC PAMIERS39228113
9HBC ALBI35216213
10STADE BAGNERAIS HB33216015
11HBC SAINT JEAN28223019
12US CARMAUX-VERS HB23210219
 

HBC QUINT-FONSEGRIVES - BRUGUIERES OC 31 HB 34- 31(Mi-temps : 17-13)


HBC QUINT-FONSEGRIVES - BRUGUIERES OC 31 HB
34 - 31 (Mi-temps : 17-13)
LA RESERVE DU BOC PERD DE PEU LA FINALE DE LA COUPE MIDI-PYRENEES


La réserve du BOC perd de peu la finale de la coupe Midi-Pyrénées face à l’équipe première de Quint-Fonsegrives. Nous avons assisté à un match à rebondissements. Nos joueuses ont perdu le match après prolongations.

 

Saluons le courage de notre équipe qui s’est battue jusqu‘à la dernière minute. Bravo les filles pour cette belle prestation, mais surtout Super Bravo pour cette belle saison qui se solde par une montée en National 3.

 

Chapeau bas !


B.G., Bruguières le 21/06/2015 

 

BRUGUIERES OC 31 HB - BAGNERES HB 30- 17 (Mi-temps : 16-11)


BRUGUIERES OC 31 HB - BAGNERES HB
30 - 17 (Mi-temps : 16-11)
LA RESERVE DU BOC ET NOEMIE LACAM GAGNENT LEUR BILLET POUR LA FINALE DE LA COUPE M-P


Première du championnat prénational, la Réserve du BOC  reçoit pour la demi-finale de la coupe Midi-Pyrénées, l’équipe première de Bagnères. Cette équipe du BOC est coachée par Sébastien CATALA sous la houlette d’Alain HATCHONDO.

Ce match laisse très peu de doute sur le score final de la rencontre, les Bruguiéroises ayant remporté très largement le dernier match de championnat contre les Bagnéraises. C’est l’occasion pour Alain HATCHONDO de faire rentrer dans l’arène de très jeunes joueuses prometteuses ayant participées cette année au championnat de France des - de 18. Une équipe des – de 18 très jeune, coachée par Berthy ROY, qui se maintient dans ce championnat relevé. La saison prochaine n’en sera que plus intéressante avec une jeune équipe ayant gagné en maturité.

Revenons à nos ballons … C’est donc avec une relative décontraction que les joueuses du BOC entament ce début de rencontre devant un public venu nombreux pour les encourager. Le déroulement de la rencontre ne laisse guère de place au suspens. Nos jeunes talents se montrent à la hauteur de l’évènement. Un palier est franchi. Le score se creuse irrésistiblement au fil des minutes pour aboutir au score flatteur en faveur du BOC de 30 à 17.

L’équipe du BOC prend, sans grande surprise, son billet pour la finale.

Bravo les filles ! Rendez-vous le dimanche 21 juin pour la finale de la coupe Midi-Pyrénées !


B.G., Bruguières le 12/06/2015 
 

BRUGUIERES OC 31 HB - ALBI - Equipe Pré-Nationale

ActualitésPublié le 16/12/2014 à 03:48,

Albi subit la loi du leader


C'est en région toulousaine que s'est rendue notre équipe 1 de seniors féminines samedi soir, pour le match de championnat les opposant à Bruguières. Ce match était quelque peu redouté, les Bruguiéroises étant premières du championnat.

Les Albigeoises entament donc ce match sans pression, mais avec l'envie certaine d'embêter au maximum l'équipe favorite du championnat. Et en effet, dès l'entame, les vertes font profiter le public d'un très bon niveau de jeu. Les premiers ballons au fond du filet sont les leurs, elles mènent les rouges durant les 20 premières minutes de cette première mi-temps. La défense est solide et solidaire, mais cela n'empêche toutefois pas les Bruguiéroises de reprendre le dessus dans le dernier tiers de la mi-temps, creusant un écart de 2 buts (10-8).

La deuxième mi-temps s'avère beaucoup plus compliquée, et les Tarnaises commencent à prendre l'eau. De nombreuses pertes de balles qui auraient pu être évitées permettent à Bruguières de s'envoler au niveau du score. Dans leur bonne dynamique, les rouges enchaînent contre-attaques sur contre-attaques, épuisant physiquement et enfonçant moralement leurs adversaires qui peinent à revenir. D'autre part, en attaque placée, Albi subit une stricte, engagée sur l'arrière droite Nadine Magalhaes : les vertes concentrent alors leur jeu sur la gauche, n'exploitant peu voire pas du tout l'aile droite.

La défense adverse ne se donne alors pas la peine de défendre de ce côté devenu inoffensif. Perturbant les Albigeoises, cette tactique permet aux joueuses locales de récupérer de nombreuses nouvelles balles de contre. Au final, c'est sur le score sans appel de 28 à 14 que les Albigeoises s'inclinent. L'équipe I masculine s'impose sans contestation chez le troisième, Balma, 36-25 et asseoit sa place de leader. Dans le même temps, la II gagnait facilement 32-16 à Rabastens.



 

la réserve : Les «HBCPéennes» gardent la tête haute: HBC pamiers 21 - bruguieres 32

Quand le coach, Christian Georges, disait qu'il allait avoir des problèmes d'effectif, il fallait l'écouter ! Neuf joueuses appaméennes seulement se présentent sur le terrain du gymnase Irénée Cros, dont une joueuse de moins de 18 ans venue en renfort. C'est peu quand on doit recevoir le leader incontesté de la poule, Bruguières. Deux blessées, deux absences pour raison professionnelle qui ont coûté cher. Pourtant, les dix premières minutes sont exceptionnelles. Le HBCP prend un avantage de 4 buts. Mais, sans s'affoler, Bruguières, plus expérimenté, aux gabarits plus imposants, attend son heure. La note est très vite salée. Au repos, le HBCP est largement distancé (9-15). Les Appaméennes ne peuvent que subir. Elles proposent pourtant de belles actions, font aussi de bons choix quand leurs adversaires leur laissent un peu le ballon. Mais Bruguières est un leader au sang froid. L'orage s'abat sur les pauvres Appaméennes qui, à l'image de Nadia Djebli dans ses cages, font admirablement face dans la tempête. La défaite est sévère (21-32) mais le HBCP n'a pas de regret à avoir. Surtout pas celui d'avoir tout donné malgré les difficultés. Que les «HBCPéennes» gardent la tête haute et ne se démoralisent pas. Elles n'auront pas Bruguières en face d'elles tous les week-ends.




 

la Réserve: Le choc des extrêmes pour les «HBCPéennes»

Actualités

HBC Pamiers – Bruguières OC 31 (samedi à 21 heures, gymnase Irénée Cros ; entrée gratuite).


Face à une formation qui évoluait l'an dernier en Nationale 1, la mission des Ariégeois, promues, s'annonce compliquée. Leaders incontestées (voire incontestables) de la poule avec cinq victoires, les banlieusardes toulousaines se présentent comme le véritable épouvantail du championnat. Le TFH, 3e, Blagnac, 4e, Quint-Fonsegrives, 8e, le CRAHB, 7e, ou Carmaux, 12e, ont été incapables de faire tomber une équipe qui n'aspire qu'à retrouver le niveau quitté l'an dernier. Si Bruguières ne possède pas la meilleure défense avec ses 24 buts encaissés en moyenne par match, sa moyenne en attaque de 32 buts en fait l'équipe la plus efficace de la poule. Les féminines de Christian Georges auront donc fort à faire samedi soir. 9e, les Ariégeoises sont largement en course pour le maintien. 32 buts de moyenne inscrits en attaque, 30 concédés en défense, il n'y a pas photo. Les Appaméennes le savent. Leur objectif, faire belle figure, ne pas baisser les bras, limiter la casse… et se faire plaisir. On a vu que le jeu des Black prenait forme, notamment lors du dernier match. Face à une armada qui n'a rien à voir, le Petit poucet n'aura vraiment rien à perdre. Les supporters seront là, fidèles au rendez-vous. Et, en sport, un match n'est jamais perdu d'avance…

SUN AL BOUILLARGUES - BRUGUIERES OC 31 HB33 - 22 (Mi-temps : 17-11)

SUN AL BOUILLARGUES - BRUGUIERES OC 31 HB
33 - 22 (Mi-temps : 17-11)
LE SUN... DE PLUS EN PLUS LUMINEUX


En embuscade dans la course à la D2, Bouillargues n’a pas manqué son rendez-vous chez lui contre Bruguières. Le visiteur de Haute-Garonne n’a jamais pu contester l’implacable supériorité Gardoise. En première période, le SUN s’appuie sur un excellent rendement défensif pour creuser l’écart (14-8, 23’). Le duo Héricourt - Chambon cumule 19 arrêts, Hélène François (7 buts) et Ninon Pelé permettent de tuer le match. Dix buts d’avance à la clé en seconde période, Bouillargues gère son bonus et signe une belle prestation d’ensemble. 7ème succès de suite pour des Bouillarguaises de plus en plus séduisantes.

 

BOUILLARGUES - BRUGUIERES OC 31


Actualités

Bruguières dans l'arène

Handball - Bruguières (31) - Handball. Nationale 1 féminine

Trois semaines après leur dernier match en championnat et un résultat nul (22-22) à domicile contre Vaulx-en-Velin (2e), les Bruguiéroises, septièmes du classement, retrouvent enfin la compétition. Et ce soir dans le Gard, les filles d'Alain Hatchondo vont s'attaquer à Bouillargues, troisième de la poule. «Sincèrement, depuis le début de la saison, je n'ai pas trouvé une autre équipe aussi compacte et performante tant sur le plan offensif que sur le plan défensif. À l'aller, nous en avions fait l'amère expérience pour une défaite 22 à 16. De plus, nous allons nous retrouver dans une véritable arène particulièrement bouillante. Il faudra essayer de ne pas jouer le rôle du taureau», prévient l'entraîneur.

Trois nouvelles blessées

À six journées de la fin, avec six points d'avance sur Saint-Étienne Andrézieux, premier relégable, les Bruguiéroises sont bien parties pour se maintenir. Mais durant cette coupure, Alain Hatchondo a perdu trois précieux éléments sur blessure. «Mélanie Salesses est touchée à un genou. Pour Alice Chassaigne, je redoute une hernie discale. Quant à Audrey Zarone, c'est une entorse de la cheville», précise le coach, qui aura ce soir un effectif de douze joueuses.

Sur le calendrier, le choc face au TFH se profile avec un deuxième acte fixé le 11 avril. «Mais pour l'instant, je préfère ne pas y penser. Chaque chose en son temps.»





 

BRUGUIERES OC 31 - VAUX en VELIN - 22-22 (Mi-temps : 10-12)

BRUGUIERES OC 31 HB - ASUL VAULX EN VELIN
22 - 22 (Mi-temps : 10-12)
LE BOC 31 PEUT NOURRIR DES REGRETS


Le déplacement piège à Bruguières a bel et bien freiné la course au titre de Vaulx-en-Velin. Car jamais le visiteur Lyonnais ne parviendra à mettre en défaut l’arrière-garde locale : Delphine Tonello et les Bruguiéroises comptent deux unités de retard à la pause mais retrouvent de l’ardeur en seconde période (20-18, 52’). Christine Sylva multiplie les arrêts côté Asuliste et Abir Khedher égalise à vingt secondes de la sirène. Vaulx-en-Velin est passé près de la correctionnelle et prend donc un point en forme de soulagement. Pas loin de l’exploit, Bruguières nourrit des regrets... faute de lucidité dans le final.

Actualités

Bruguières grandit encore

Handball - Bruguières (31) - Handball. Nationale 1 féminine

C'est une évidence, le BOC 31 version 2014-2015 n'a plus rien à voir avec son devancier. Celui-là même qui, en 2013-2014, découvrait l'échelon avec la vulnérabilité propre au néophyte. Hier après-midi, face à ce qui se fait de mieux dans la poule avec le Pole sud-isérois et Bouillargues, les riveraines de l'Hers ont séduit par leur capacité à se réorganiser sous la pression. En bon ordre qui plus est. Pourtant, à deux reprises, la formation visiteuse au sein de laquelle évoluait la redoutable Kablouti (l'internationale tunisienne passée par Angoulême) a poussé sa rivale au point de rupture : 4-1, puis 9-4 ! Sans parler de cet arrêt miraculeux de Koffi (14) alors que Zarone fonçait à bride abattue sur le but rhodanien suite à l'une de ces remontées rapides si prisées des techniciens. Et pourtant, Bruguières a inversé la tendance. Progressivement, inexorablement. 10-8 pour l'ASUL Vaulx en Velin, 13-13, puis 21-19 (54) pour les coéquipières de Stéphanie Lannes dans l'ambiance que l'on imagine.

Les compteurs remis à zéro tant bien que mal par les favorites (22-22), les Haut-Garonnaises auront deux possibilités de s'adjuger le gain du match mais Koffi, dans le rôle du pompier d'élite, sauvera son équipe. Une équipe que Bruguières, fidèle aux consignes de son mentor Alain Hatchondo, s'est refusée à «regarder jouer». Il suffisait d'y penser !


Philippe Alary



 

LE POUZIN HB 07 - BRUGUIERES OC 31 HB23 - 19 (Mi-temps : 10-7)

LE POUZIN HB 07 - BRUGUIERES OC 31 HB23 - 19 (Mi-temps : 10-7)
VIVOT ET LE POUZIN... DEFENSE DE PASSER

A domicile, Le Pouzin n’a pas manqué de confirmer son excellente saison aux dépens de Bruguières. Nouvelle démonstration de force de la défense Ardéchoise, Claire Vivot est l’élément clé du succès Pouzinois en effectuant la bagatelle de 24 arrêts dans une rencontre verrouillée double tour. Carmen Tudosie (7 buts) et les siennes prennent la tête des opérations en première mi-temps et contrôlent au retour des vestiaires (18-13, 41’). Bruguières tente de revenir au courage mais Le Pouzin conserve son acquis dans le money-time. Les Pouzinoises de Sasha Dragic confirment leur excellent parcours à la maison. Malgré un courage indéniable, le BOC 31 n’a jamais pu renverser la situation.


Extrait du site internet du club de Le Pouzin:


Embouteillage en tête du classement


Cette 15ème journée de championnat était annoncée comme décisive pour le dernier tiers de l'exercice que ce soit en tête comme en queue de classement. Les faits ont non seulement attesté cette analyse mais redistribué certaines cartes, les atouts en particulier ! Ainsi, le choc Bouillargues/Pôle Sud, dont l'issue pouvait quasiment envoyer les Iséroises en cas de victoire en terre promise, entendez par là la D2, aura tourné à l'avantage des Gardoises (25/22) qui se replacent dans cette lutte finale et remettent Pôle Sud et l'ASUL (vainqueur laborieux de La Garde 28/21) de nouveau à égalité à la prmeière place ! Cette victoire de Bouillargues, conjuguée à celles de Plan de Cuques à La Motte Servolex (27/23) et du Pouzin sur Bruguières (33/29), regroupe cinq équipes en deux points en haut de cette poule 3 ! "En bas", La Motte Servolex n'arrive toujours pas à gagner et décoller de sa dernière place alors que Toulouse a remporté le match à ne pas perdre face à Saint Etienne (26/20) pour entretenir l'espoir de maintien. Pour nos Reds la soirée n'a pas été très confortable face à une équipe Bruguiéroise opportuniste. La grande forme de Claire Vivot dans les buts pouzinois aura permis de maintenir un écart de 4/5 buts d'avance, histoire de laisser respirer un peu le public sans doute plus enthousiasmé par le suspense que par la qualité du jeu déployé. Mais au final, seule la victoire (33/29) est belle, et, "coach Sasha" qui avait sans doute en travers de la gorge le revers concédé en octobre tenait sa petite revanche ! Après une petite pause d'un weekend, les affaires reprendront le 7 mars pour les Reds du côté de Plan de Cuques avec un match encore décisif pour une place sur le podium entre deux équipes aujourd'hui héritières de la madéaille... en chocolat !      


Avant match LE POUZIN - BOC31


Au pied du podium, Le Pouzin continue son formidable parcours en première partie de tableau. Malgré un point cédé chez la lanterne rouge La Motte, le club Ardéchois résiste au 5ème Plan de Cuques… et mieux il pourrait accéder de nouveau au podium en cas de revers Bouillarguais. Pour cela, il faut d’abord passer l’obstacle Bruguières. Une réception abordable face au 7ème, Le Pouzin se doit tout de même de redorer son blason à domicile après sa dernière défaite face à Toulon. Du spectacle en perspective du côté du gymnase Richardson face à un Bruguières challenger. A six points devant leur voisin et premier relégable Toulousain, les Bruguiéroises d’Alain Hatchondo peuvent voir venir. Après une belle partition à La Garde le week-end passé, le BOC 31 a les moyens d’inquiéter un hôte malgré tout difficile à surprendre chez lui.


LE POUZIN HB 07 - BRUGUIERES OC 31 HB


Pronostic : Le Pouzin


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


EXTRAIT DU SITE INTERNET DU CLUB DE LE POUZIN:


Un temps menacée par la zone rouge, cette équipe de la périphérie toulousaine s’est sans doute mise à l’abri d’une fin de saison

stressante grâce à un large succès acquis samedi dernier à La Garde (31/22). Pénalisé par un manque de régularité ce collectif se

montre plutôt à son avantage face à des équipes bien placées, les pouzinoises en savent quelque chose pour avoir connu leur

première défaite de la saison en terre occitane (31/27) lors de la 4ème journée. Le leader Pôle Sud 38 a bien failli connaitre pareille

mésaventure voilà quinze jours en ne s’imposant dans le sud-ouest que deux unités. Voilà donc qui promet une rencontre très

ouverte, de quoi procurer quelques sensations fortes dans les tribunes du gymnase Jackson Richardson !




Avant match LE POUZIN - BOC31

http://www.lepouzinhandball07.com/medias/images/dlsports20150221.jpg

HB LA GARDE -BRUGUIERES OC 31 HB 22 - 31 (Mi-temps : 9-16)

 LE BOC 31 DEMARRE A L'HEURE


HB LA GARDE -BRUGUIERES OC 31 HB
22 - 31 (Mi-temps : 9-16)


En visite à La Garde, Bruguières a confirmé ses bonnes dispositions à l’extérieur grâce à un succès net et sans bavure. Il faut dire que les Gardéennes ont manqué leur démarrage… la mainmise du BOC 31 est totale durant les 30 premières minutes : Celia Avinens (10 buts) et Amelie Castaneda (6 buts) donnent le tournis à la défense locale et le visiteur Toulousain compte sept buts d’avance à la pause (9-16, 30’). On peut croire à une réaction d’orgueil côté Varois… il n’en est rien, Manon Dessalien et La Garde ne parviendront jamais à tromper la vigilance de Delphine Tonello. Démonstration de Bruguières qui fait ici la bonne opération en vue du maintien.

 

BRUGUIERES OC 31 HB - HB POLE SUD 38 EE 24 - 26 (Mi-temps : 13-12)

BRUGUIERES OC 31 HB - HB POLE SUD 38 EE
24 - 26 (Mi-temps : 13-12)
POLE SUD 38 SOUMIS A RUDE EPREUVE

Co-leader de la poule 3, Pole Sud 38 s’est fait des frayeurs en Haute-Garonne : Bruguières lui a donné du fil à retordre. En première période, Celia Avinens (8 buts) et Suzanne Marrier (4 buts) sont dans tous les bons coups… permettent aux Bruguiéroises de virer en tête à la pause. Il faut une réaction progressive pour voir Pole Sud 38 repasser en tête sous l’impulsion de Laura Scortesse (18-22, 46’). La formation Iséroise est pourtant sur la corde raide… gardant tout de même un petit avantage dans le money-time : une avance suffisante pour arracher une courte victoire. Pole Sud 38 s’en tire sans dommages, Bruguières peut regretter quelques imprécisions dans le dernier quart d’heure.

Actualités

Bruguières peut s'en vouloir

«C'est vraiment rageant car nos adversaires étaient largement prenables.» Samedi soir, Alain Hatchondo, coach de Bruguières, cachait difficilement sa frustration.

Neuvièmes du classement au coup d'envoi avec six points d'avance sur le TFH, premier relégable, les filles du BOC ne partaient pas avec les faveurs des pronostics face au Pôle Sud 38, coleader de la poule 3 avec Vaulx-en-Velin. À l'aller, fin septembre, les Iséroises avaient d'ailleurs laissé un mauvais souvenir aux Bruguiéroises lors de la deuxième journée pour une lourde défaite 32 à 16.

Pour ce deuxième acte, les mauvaises langues craignaient sûrement le pire pour Bruguières. Mais au final, les protégées d'Alain Hatchondo n'ont vraiment pas été ridicules. Malheureusement, le manque d'expérience leur a encore fait défaut. «Nous avons perdu beaucoup trop de ballons bêtement. Match après match, nous essayons de compenser notre déficit de puissance en s'appuyant sur un jeu réglé au millimètre près. Mais quand vous avez autant de déchets, vous ne pouvez pas prétendre à la victoire. C'est tout simplement impossible», explique le coach.

Deux déplacements à venir

Néanmoins, Alain Hatchondo garde bon espoir pour le maintien : «Nous avons encore pas mal de boulot. Cependant, perdre de deux points contre le coleader c'est quand même plutôt rassurant pour la suite.»

Toujours neuvièmes du classement, les Bruguiéroises vont s'attaquer à un menu copieux avec pour commencer deux déplacements, tout d'abord à La Garde (7e) samedi prochain puis au Pouzin (4e) le 21 février. Avant la réception du Vaulx-en-Velin le 8 mars.


polesud 38.jpg







SAMEDI 7 FEVRIER 2015

Les Filles
26

 

 

vs

Bruguières
24






Article presse 1
article presse 2

Feuille de match

Dans la douleur,
Ce 13 ème match nous a emmené du côté de Toulouse pour y affronter Bruguières. Une rencontre qui démarre très mal avec un changement de maillot a 2 minutes du coup d'envoi, autant dire qu'une petite tension était palpable. Le coup de sifflet est donné et aucun round d'observation, les locales nous attaques de toutes part et nous n'arrivons pas à installer notre jeu. A chaque fois que nous trouvons une faille nous butons sur la gardienne. Tout les signes d'une bonne soirée de handball. Nous sommes menė toute la première mi-temps. Notre qualité défensive nous permet de garder la tête hors de l'eau pour le retour aux vestiaires. La seconde période démarre un peu mieux, on sent une envie collective plus importante et nos qualités physiques nous permettes d'étouffer notre adversaire et prendre enfin les clés de la rencontre. Nous sommes plus présent et le score s'en ressent puisque nous prenons l'avantage au score largement (26/20). Les joueuses de Bruguières prendront tous les risques pour revenir sur la fin, sans succès. Nous dirons que c'est trois points de pris, mais il faudra élever notre niveau de jeu samedi prochain si nous voulons continuer d'écrire notre histoire vers la D2. Une bonne semaine de travail et nous nous retrouverons samedi. Ensemble du rêve au possible...







 

BRUGUIERES OC 31 HB - HB POLE SUD 38 EE Bruguières veut sa revanche

BRUGUIERES OC 31 HB - HB POLE SUD 38 EE

Pronostic : Pole Sud 38



En Haute-Garonne, Pole Sud 38 est attendu par un Bruguières en quête d’un authentique exploit : le BOC 31 peine à se hisser au niveau des meilleurs et le miracle face au leader parait bien hypothétique… mais les joueuses d’Alain Hatchondo s’appuieront encore une fois sur une combativité sans faille pour relever un défi de taille. En face, Pole Sud 38 n’a pas le droit à l’erreur s’il veut continuer de caracoler en tête : priorité à la défense, la meilleure du championnat, gage jusqu’ici d’une constante fiabilité.

ActualitésBruguières veut sa revanche

«En début de saison, ce fut sans aucun doute la plus grosse taule du championnat.» Le match aller contre Pôle Sud 38, Alain Hatchondo, l'entraîneur de Bruguières, s'en souvient encore.

Vous l'aurez compris, lors de la deuxième journée du 27 septembre, ses protégées s'étaient lourdement inclinées en Isère sur le score de 32 à 16. Ce soir, pour le deuxième acte face au coleader de la poule 3 de NF1, il y aura forcément un air de revanche chez les filles du BOC, neuvièmes du classement avec six points d'avance sur le TFH, premier relégable.

«Un calendrier très compliqué»

«Nous restons sur une défaite à domicile et deux nuls coup sur coup à l'extérieur chez des concurrents directs pour le maintien. Sur nos deux dernières sorties, j'aurai préféré repartir avec des victoires. Mais compte tenu de notre situation, tous les points sont bons à prendre», concède le coach.

À dix journées de la fin du championnat, les Bruguiéroises ont encore leur destin en main. Néanmoins, le menu des prochaines semaines s'annonce copieux. «Nous avons deux déplacements, avant d'accueillir Vaulx-en-Velin, l'autre leader du moment. Je ne cherche pas d'excuses. Mais comme je le pressentais en début de saison, nous avons droit à un calendrier très compliqué», précise Alain Hatchondo. Ce soir, les filles du BOC devront réussir un premier exploit.

 

ST ETIENNE ANDREZIEUX HB - BRUGUIERES OC 31 HB 22 - 22 (Mi-temps : 10-11)

Actualités Handball - Bruguières (31) - Handball. Nationale 1 féminine. Un nul mérité

Bruguières limite la casse

«Mentalement, mes filles m'ont encore impressionné. Ne jamais baisser les bras, cela devient vraiment notre marque de fabrique.» Samedi soir, Alain Hatchondo, l'entraîneur de Bruguières, n'en revenait toujours pas.

Malgré un total de neuf exclusions de deux minutes, les joueuses du BOC, neuvièmes du classement au coup d'envoi, ont réussi l'exploit d'arracher un précieux match nul à Saint-Étienne Andrézieux, dixième de cette poule 3 et concurrent direct pour le maintien. «En fin de partie, pendant trois minutes environ, nous nous retrouvons en infériorité numérique à quatre contre six. Dans ce contexte, il y avait de quoi redouter un scénario catastrophe. Cependant, le groupe a parfaitement résisté avec un seul but encaissé. Au coup de sifflet de final, j'avais tout de même un peu de frustration car nous aurions dû creuser l'écart beaucoup plus tôt. Néanmoins, on s'en sort plutôt bien», reconnaissait le technicien.

Pour leur deuxième match de l'année, les Bruguiéroises enchaînent donc par un nouveau résultat nul après celui obtenu du côté de Narbonne (21-21) la semaine précédente. Mais sur le plan comptable, en conservant leur neuvième rang avec six points d'avance sur le TFH (premier relégable), elles ont toujours leur destin en main.

Retour de Mélanie Salesses

Pour cette seconde phase du championnat, les filles du BOC pourront en tout cas compter sur un renfort non négligeable avec le retour de Mélanie Salesses. «Nous ne l'avions pas depuis le début de saison car elle était en stage à l'étranger. Elle devrait nous faire beaucoup de bien», s'enthousiasme Alain Hatchondo, qui va pouvoir profiter de deux semaines de coupure pour affiner ses réglages.

Mais à dix journées de la fin du championnat, les Haut-Garonnaises n'ont plus vraiment le droit à l'erreur. «Le calendrier s'annonce en plus très compliqué. Mais si nous gardons cet état d'esprit, je suis assez confiant pour le maintien», insiste l'entraîneur. À confirmer dès le 7 février à domicile face au Pôle Sud 38 (2e).


SAINT-ÉTIENNE 22 BRUGUIÈRES 22

MT : 10-11. Arbitres : MM. J. Chamand et M. Chamand.

SAINT-ÉTIENNE ANDRÉZIEUX : Allègre (cap., 7), Chermette, Forissier (2), Julien, Leray, Morison (1), Paullaud (2), Paye (3), Priou Zajac, Solignac (7), Thomas, Vassal.

BRUGUIÈRES : Avinens (5), Bruel, Castaneda (4), Chassaigne, Fargues (3), Lannes (cap., 3), Lasserre (2), Marrier (4), Raynaud, Rousseau, Tonello, Zarone (1).

Pronostic : St Etienne Andrézieux

ST ETIENNE ANDREZIEUX HB - BRUGUIERES OC 31 HB
22 - 22 (Mi-temps : 10-11)
UN MATCH NUL... PLUTOT LOGIQUE

Dans un duel important pour le maintien, St Etienne Andrézieux a dû se contenter du match nul à la maison face à un Bruguières de plus en plus séduisant sur le plan défensif. Car c’est un bras de fer qui a opposé les deux formations en terre Forézienne : en fin de première comme en seconde période, les Bruguiéroises, à l’image de Celia Avinens (5 buts), font le forcing pour lâcher leurs hôtes. St Etienne tient tête à l’image de Delphine Allègre (7 buts chacune). C’est d’ailleurs Jessica Hamm qui arrache un nul à trente secondes de la sirène : la dernière possession ne permet pas au BOC 31 de prendre le dessus. Match nul logique entre deux candidats au maintien toujours au-dessus de la zone rouge.


 

NARBONNE HB - BRUGUIERES OC 31 HB 21 - 21 (Mi-temps : 11-13)

NARBONNE HB - BRUGUIERES OC 31 HB
21 - 21 (Mi-temps : 11-13)
BRUGUIERES RATE DE PEU LA VICTOIRE


En visite à Narbonne, Bruguières a fait mieux que de se défendre au terme d’un intense mano-à-mano. C’est d’ailleurs le visiteur de Haute-Garonne qui domine la première période dans le sillage d’Adèle Fargues (6 buts)… mais sans pouvoir décrocher son hôte. Duel haletant durant lequel les égalités s’accumulent au tableau d’affichage. Elisa Alvarez (6 buts) sonne la charge en seconde période côté Narbonnais… Mais Bruguières réplique sans cesse et rate de peu le succès en toute fin de match. Match nul plutôt opportuniste pour Narbonne, les Bruguiéroises prennent elles un peu plus de distance avec la zone rouge.




http://handball-narbonne.fr/wp-content/uploads/2015/01/Janvier.13.2015.jpg

http://handball-narbonne.fr/wp-content/uploads/2015/01/10913699_10155145316575492_2129499242_n.jpg
 

NARBONNE HB - BRUGUIERES OC 31 HB avant match

NARBONNE HB - BRUGUIERES OC 31 HB

Pronostic : Narbonne

Arbitres / Délégué (D) :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD

En disgrâce sur le mois de décembre, Narbonne a laissé échapper les points et se retrouve 8ème avec un bilan équilibré. L’effectif Narbonnais aura souffert en cette fin 2014… Place désormais à un nouveau cycle, la première pierre est à poser à domicile dans son gymnase du Soleil face à Bruguières. D’autant que l’adversaire du jour suit le NHB à deux points. Prendre des points pour lâcher le premier relégable, c’est aussi le cas de Bruguières qui, passé l’intermède de la Coupe, doit enfiler le bleu de chauffe pour se sortir de ce bas de classement angoissant.

http://handball-narbonne.fr/wp-content/uploads/2015/01/Janvier.10.2015.jpg
 

BRUGUIERES OC CLUB 31 HB (N1) - AS CANNES HB (D2) 15 - 32 (Mi-temps : 8-18)

BRUGUIERES OC CLUB 31 HB (N1) - AS CANNES HB (D2)
15 - 32 (Mi-temps : 8-18)
UNE JEUNESSE CANNOISE SANS PITIÉ

Modeste candidat au maintien en N1, Bruguières n’a hélas pas pesé lourd face à un collectif de Cannes prétendant à la LFH. Jamais les partenaires de Suzanne Marrier ne trouveront la solution… empêtrées dans une défense Azuréenne hermétique au sein de laquelle Amandine Balzinc joue d’abord un rôle majeur. Dix buts d’avance à la pause, Cannes (fortement rajeuni pour la circonstance) a laissé les clés à ses jeunes : option gagnante puisque Davor Brkljacic peut compter sur la participation de toutes, Oriane Ondono (4 buts) et Lisa Martini en tête. Bruguières ne parviendra pas à réduire l’écart après la pause : Cannes persévère dans son travail de démolition et fait le grand écart (+17). Le club Azuréen a ainsi ravivé ses couleurs en décembre.


Bruguières sans solution
Actualités Handball - Bruguières (31) - Coupe de France féminine. 16e de finale

«La tâche s'annonçait rude. Au final, les filles ne sont pas abattues. Mais ce genre de confrontation nous servira sûrement pour la seconde partie du championnat.» Samedi soir, Alain Hatchondo, l'entraîneur de Bruguières, tirait tout de même du positif après la défaite logique en 16e de finale de la Coupe de France face à l'AS Cannes.

Neuvièmes de la poule 3 de NF1, les filles du BOC ont très vite été dépassées par leurs adversaires, solides troisièmes de D2 à seulement deux longueurs de Brest (2e) et de Besançon (leader). Une rencontre où les Bruguiéroises ont manqué de lucidité et en particulier dans les phases offensives.

«Ma plus grande crainte était que l'on regarde jouer les Cannoises sans se faire plaisir sur le terrain. Heureusement, cela ne s'est pas produit. Dans l'état d'esprit, je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueuses. Mais nous avons accumulé beaucoup trop de déchets techniques pour espérer rivaliser. Au lieu de revenir aux fondamentaux, les filles ont oublié de jouer simplement», regrettait le technicien.

«Un début 2015 très compliqué»

Battues à la maison une semaine plus tôt en championnat par Plan-de-Cuques (22-27), les Haut-Garonnaises vont devoir décompresser pendant les fêtes. «Je ne suis pas du genre à chercher des excuses. Mais depuis le 15 août, mes joueuses n'ont pas eu un seul week-end de libre pour souffler. Forcément, dans ces conditions, certaines sont au bout du rouleau. La priorité est donc de bien récupérer durant la trêve car le début 2015 s'annonce très compliqué», souligne Alain Hatchondo.

Avec cinq points d'avance sur le TFH, onzième et premier relégable, les Bruguiéroises savent qu'elles n'auront plus trop le droit à l'erreur en vue du maintien. Sur leur calendrier, les deux déplacements consécutifs à Narbonne (8e) et à Saint-Étienne Andrézieux (10e) sont cochés depuis longtemps. «Il ne faudra pas se louper face à ces deux concurrents directs.» Réponse les 10 et 17 janvier.


BRUGUIÈRES 15 AS CANNES 32

MT : 8-18. Arbitres : MM. Jovica et Vassere.

BRUGUIÈRES (N1) : Avinens (1), Bruel, Castaneda, Chassaigne, Echenique (2), Fargues, Lannes (cap.), Lasserre (1), Marrier (5), Ravise (1), Resplandy, Rousseau (3), Tonello, Zarone (2).

AS CANNES (D2) : Balzinc, Chalmandrier (3), Goubel (3), Margerit (4, cap.), Martini (4), Seby (5), Sterbova (3), Moreau, Ondono (4), Buffet (2), Houessinon (3), Eradze (1).


 

Bruguières veut participer au festival!

Actualités Handball - Bruguières (31) - Coupe de France féminine. 16e de finale

«Prendre du plaisir et ne pas regarder jouer nos adversaires.» Entraîneur de Bruguières, Alain Hatchondo a bien prévenu ses joueuses. Ce soir, à domicile (19 heures), pour leur premier 16e de finale de la Coupe de France, les Bruguiéroises ne devront pas se laisser dépasser par l'événement.

Pour cet ultime rendez-vous de l'année, les filles du BOC, neuvièmes de la poule 3 de NF1, ont un beau challenge à relever avec la réception de l'AS Cannes, troisième de D2. «La Coupe, c'est vraiment la cerise sur le gâteau. Non seulement nous accueillons une grosse écurie mais nous avons la chance de disputer cette belle affiche devant notre public. Le club n'avait jamais atteint ce stade de la compétition. En matière de motivation, je n'aurai pas besoin de faire de grand discours. Nous devrons jouer le coup à fond. La pression ne sera pas dans notre camp», insiste le coach.

Victorieuses successivement du ROC Aveyron (20-28), de Lombez Samatan (21-29), de Frontignan (18-35) et de Pessac (27-24), les Haut-Garonnaises tenteront d'oublier leur prestation du week-end dernier et une défaite à la maison contre Plan-de-Cuques (22-27).

Reprise le 2 janvier

«Nous sommes complètement passés à côté de la première période avec neuf buts de retard à la mi-temps. Nous avons donné beaucoup trop de ballons à nos adversaires. Ce soir, je veux voir de vraies combattantes sur le terrain», insiste le technicien. Après les fêtes, les Bruguiéroises effectueront leur reprise le 2 janvier pour «démarrer un deuxième championnat».

À l'affiche


Bruguières-AS Cannes, ce soir à 19 heures, au gymnase René-Albus

 

BRUGUIERES OC 31 HB - HB PLAN DE CUQUES 22 - 27 (Mi-temps : 7-16)

BRUGUIERES OC 31 HB - HB PLAN DE CUQUES
22 - 27 (Mi-temps : 7-16)
PLAN-DE-CUQUES DEMARRE A L'HEURE

Attendu au tournant, Plan-de-Cuques a répondu présent sur le parquet de Bruguières : le visiteur Bucco-Rhôdanien effectue un démarrage foudroyant dans le sillage d’Anne-Sophie Frau (6/7 aux tirs) et Laura Gherbaoui. Un 6-0 en fin de première période permet au HBPC de compter une large avance la pause (7-16, 30’) : le collectif Marseillais est sans conteste au-dessus du lot et gère sa confortable avance… Bruguières réduit certes la marque en seconde période mais sans déstabiliser son adversaire du jour. Amélie Castaneda et le BOC 31 doivent s’incliner contre plus fort. 2ème succès d’affilée de Plan-de-Cuques qui garde le contact avec les leaders.

 

BRUGUIERES OC 31 HB - HB PLAN DE CUQUES avant match

Actualités

Bruguières doit finir sur une bonne note

«Si nous jouons comme la semaine dernière, nous n'avons aucune chance.» Entraîneur de Bruguières, Alain Hatchondo espère voir un autre visage de son groupe demain à domicile contre Plan-de-Cuques (5e).

Neuvièmes de la poule 3 de NF1 avec cinq points d'avance sur le TFH, premier relégable, les filles du BOC restent sur un succès à La Motte-Servolex (21-22), lanterne rouge. Mais sur le contenu, le coach reste encore sur sa faim : «Sur cette rencontre, certaines filles ont rempli leur contrat, notamment sur l'aspect offensif.

Choc à venir en Coupe de France

D'autres, en revanche, sont passées un peu au travers. Le problème est là. Nous manquons de régularité. Et contre de grosses écuries, forcément, la tâche devient bien plus compliquée». D'ailleurs, dans les rangs plan-de-cuquois, deux joueuses seront à suivre de très près. «Je ne connais pas tout l'effectif mais Seynabou Benga et Grace Shokkos risquent de nous mener la vie dure», prévient le technicien.

Avec quatre victoires en championnat depuis le début de saison, les Bruguiéroises, à la lutte pour le maintien, doivent finir l'année sur une bonne note. Avec en ligne de mire un 16e de finale de Coupe de France (une première pour le BOC, N.D.L.R), prévu le 20 décembre à la maison contre l'AS Cannes, actuel 3e de D2. «La Coupe, c'est vraiment la cerise sur le gâteau. Nous n'aurons pas de pression. Il faudra savourer et se faire plaisir. Mais d'abord, on doit se rassurer en championnat.» Chaque chose en son temps.

 

LA MOTTE SERVOLEX HB - BRUGUIERES OC 31 HB 21 - 22 (Mi-temps : 11-11)

LA MOTTE SERVOLEX HB - BRUGUIERES OC 31 HB
21 - 22 (Mi-temps : 11-11)

BRUGUIERES FAIT DE LA RESISTANCE

Plus que jamais dos au mur, La Motte Servolex a une nouvelle dois chuté à domicile : Bruguières est venu prendre des points dans la banlieue Chambérienne, des points importants pour son maintien. Dans un duel haletant jusqu’au bout, les Motteraines de Djazz Chambertin (9 buts) ont manqué le final… butant à chaque fois dans les dernières minutes sur l’arrière-garde Bruguiéroise.  Une stérilité qui empêche pour l’heure les joueuses de Florian Botti d’entrevoir la lumière. Celia Avinens (6/7 aux tirs) et le BOC 31 réussissent un joli coup… permettant de garder une bonne marge sur le premier relégable.



Dans un match haché, marqué par 16 exclusions temporaires, les Motteraines n'ont pas su exploiter les failles toulousaines, et concèdent une défaite par le plus petit des écarts pour la troisième fois cette saison. (photo F. Pietrzak)

 

La gagne en tête… Malgré ce cumul de défaites depuis l’entame du championnat, les Motteraines ne doivent désormais penser qu’à une chose : "on peut gagner, on veut gagner et on va le faire !" Malheureusement, une nouvelle fois les bleues s’inclinent d’un petit but… Un tout petit but qui fait mal. Désorganisées, passant d’un poste à l’autre, se précipitant, oubliant le collectif, les joueuses motteraines restent malgré tout au contact de leur adversaire du jour. Adversaire largement à leur portée mais qui a su mieux gérer et surtout profiter des trop nombreuses maladresses motteraines qui se répètent depuis le début de la saison. La Motte est toujours à la recherche de l’élément déclencheur…

Découvrez les photos de la rencontre sur le LIVRE DE MATCH.


 

BRUGUIERES OC 31 HB - TOULON/ST-CYR VAR HB II 26 - 34 (Mi-temps : 9-18)

BRUGUIERES OC 31 HB - TOULON/ST-CYR VAR HB II
26 - 34 (Mi-temps : 9-18)
TOULON IMPOSE LE RESPECT


Dans un duel ouvert de prime abord, la réserve de Toulon St-Cyr n’a laissé aucune chance à son hôte du soir, Bruguières. Renforcée par Jacqueline Oliveira, la jeune garde Varoise va très vite prendre l’ascendant… pour compter neuf buts d’avance à la pause. Une dynamique insolente à l’image de la réussite aux tirs de Mélody Serna (14 buts) dans ce match. La capitaine Toulonnaise et ses partenaires dominent copieusement le second acte… face à un Bruguières totalement dépassé par la vitesse adverse. Toulon s’impose dans les grandes largeurs et se relance dans la course au maintien.



Article Philippe ALARI 



Bruguières 26 – Toulon 34


L'ouragan venait du littoral varois


Surclassées par leurs voisines de La Garde il y a une semaine, les Toulonnaises se sont imposées lors de l'équivalent de la session de rattrapage.


Nul n'attendait les Bruguiéroises à la peine dans de telles proportions hier soir durant le premier acte . Des Banlieusardes toulousaines aisément victorieuses, en effet, du derby au sommet de la Haute-Garonne pas plus tard que dimanche dernier. Mais il faut croire que, pour avoir cueilli à froid leurs rivales d'entrée de jeu ou presque (2-0), les Varoises se sont constitué,en même temps qu'un matelas synonyme de marge de sécurité, un ascendant psychologique non-négligeable aux dépens de celles qui, faut-il le rappeler, découvraient l'an passé cet échelon dans le rôle délicat du promu.

Mais c'est au retour des vestiaires que la formation visiteuse a laissé la plus forte impression.Ainsi, si Thiero ouvre la marque en angle fermé, Bruguières, porté par un public entièrement acquis à sa cause, connaît une embellie significative. L'avance toulonnaise décroit (18-9, puis 19-13) en même temps que l'adversaire se remet à y croire un tant soit peu. Pas pour longtemps. Avec un sang-froid digne d'éloges, Thiero inscrit le but qui scelle pour de bon le sort de la rencontre : 20-13. Jusqu'à la fin, l'écart oscillera dans une configuration reconduite à l'identique : 22-14 (37), puis 34-26 pour finir en dépit du louable sursaut d'orgueil à mettre à l'actif des locales.


A Bruguières : Toulon bat Bruguières 34 à 26. Mi-temps 18 à 9 pour Toulon.

Arbitrage de C. Dufès et P. Berraud.

Bruguières : Avinens (4), Castaneda (5), Fargues (2), Lannes (cap, 4), Lasserre (4), Marrier (2), Ravise (3), Salles (1), Zarone (1).

Gardiennes : Bruel et Tonello.

2 minutes : Zarone (9e42), Chassaigne (15e12), Salles (41e08), Lannes (51e54).

Toulon : Abbourahim (4), Da Silva, Catani (2), Estublier (2), Julien (3), Rittore (1), Serna (cap,14),

Garguilo (2), Thiero (4), Barthelemy (2).

Gardiennes : Serdarevic et Santana.

2 minutes : Thiero (15e47), Estublier (25e13), Da Silva (51e37) et Catani (51e54).

 

BRUGUIERES OC 31 HB - TOULON/ST-CYR VAR HB II avant match


BRUGUIERES OC 31 HB - TOULON/ST-CYR VAR HB II

Pronostic : Bruguières

Arbitres / Délégué (D) :
BERRAUD PRISCILLA
DUFES CECILIA

Vainqueur du derby de Haute-Garonne, Bruguières s’est fait plaisir devant tout le gratin du handball local : la mise en lumière fut probante au palais des ports de Toulouse et la confirmation est donc attendue face à Toulon St Cyr ce samedi. Les Bruguiéroises feraient, en cas de seconde victoire de suite, une belle opération au classement… et ce, au nez et à la barbe de leur poursuivant direct. Battue à domicile dans le derby, la réserve de Toulon St Cyr doit redresser la barre : Carine Bertrand déplore une dynamique perdue depuis le titre de champion de France de N2. Le début de saison est décevant dans les rangs Toulonnais… et le déplacement à Bruguières (face à une formation en forme) demande une reprise en main spectaculaire.

 

Handball féminin : le BOC victorieux de Toulouse

Actualités
Le premier acte du derby haut-garonnais entre Toulouse et Bruguières s'est déroulé dans l'enceinte du grand palais des sports. Cette fête du handball féminin a réuni un bon nombre de spectateurs pour cette rencontre capitale en vue d'un maintien en Nationale. Les Toulousaines ont été les plus tranchantes en début de rencontre en infligeant un 4 à 1 aux protégées d'Alain Hatchondo. Mais la sérénité dégagée par le coach du BOC tout au long de cette rencontre a permis à ses joueuses de sortir la tête de l'eau pour revenir au score avant de finir la 1re mi-temps en-tête sur le score de 13 à 10. L'avance de 3 points acquise par l'équipe visiteur avant la mi-temps a été réduite à néant après un bon début de seconde période des Toulousaines qui menait 14 à 13 après 35 minutes de jeu. Ce fut le moment choisi par les partenaires de Célia Avinens, auteur de 8 buts, d'infliger un 5-0 à leurs adversaires du jour pour prendre la tête au panneau d'affichage de façon définitive. Cet écart a grandi au fil des minutes grâce aux arrêts de Delphine Tonello (14 arrêts) et à la détermination des Bruguiéroises portées par une Adèle Fargues des grands jours. Le score final a été de 30 à 22 en faveur des rouge et noir soutenues par leur public. Cette victoire donne de l'air à l'équipe de Bruguières qui pointe désormais à la 8e place du classement et enfonce un peu plus les joueuses du TFH dans la zone de relégation.

 

Ce 16 novembre restera un jour important dans l’histoire du TFH.

Ce jour où, pour la première fois, les deux clubs d’élite du handball féminin de la région (Le TFH et BRUGUIERES) eurent l’honneur de pouvoir se produire dans une des plus belles salles dédiées aux sports collectifs d’intérieur de l’hexagone : Palais des Sports de Toulouse !

Les moins de 18 ans évoluant en championnat de France et les seniors évoluant en N1 offrirent un beau spectacle au public venu nombreux pour assister à ce derby qui passionne le monde du handball féminin en Midi-Pyrénée depuis plusieurs années.

Cette journée fut une réussite totale car plus de 1000 spectateurs s’étaient déplacées pour assister au deux rencontres nationales de handball féminin. Quand on sait que la semaine précédente, les volleyeurs professionnels des Spacer’s n’avaient pas réussi à mobiliser plus de 400  spectateurs pour une affiche de coupe d’Europe.

À noter que le coup d’envoi des deux rencontres a été donné par un Médaillé d’or au Championnat d’Europe 2014 au Danemark et joueur professionnel du Fenix Toulouse Handball : Valentin Porte.


Les seniors dans le dur !

Chez les séniors, le derby qui, depuis deux saisons avait tourné en faveur des Bruguiéroises est resté indécis durant la 1ère mi-temps

Ce 1er acte, fut marqué par une solidité défensive des visiteuses qui, s’appuyant sur leur gardienne Delphine TONELLO mettent à mal les attaques Toulousaines et exploitent un maximum de ballons en contre-attaque. Les exploits personnels de Marion BOE, Delphine KOAWO, Sarah YOULOU et Juliette HUNYH(dans les buts)  permettent néanmoins aux roses de rester au contact. (10-13 à la pause)

Les 5 premières minutes de la 2ème mi-temps sont en faveur des toulousaines qui infligent un 4-0 aux Bruguiéroises (14-13 à la 35ème).

Mais la réaction des rouges et noires emmenées par leur public chaleureux est immédiate et le score à la 39ème est de 14-19 en faveur des visiteuses emmenées par une grande Célia AVINENS (8 buts) qui termine meilleure marqueuse de la rencontre.

Les 20 dernières minutes du match, virent les visiteuses exploiter les moindres erreurs toulousaines en contre et porter le score à +10 à la 58ème avant que Camille DELON et Sarah YOULOU ne réduisent un peu l’écart en fin de match.

Score finale 22-30 et le 1er acte de ce derby tourne encore une fois en faveur des rouges et noirs.

La jeunesse du groupe Toulousain des derniers weekend et les absences de joueuses cadres ne permettent pas au groupe de lutter à armes égales avec les autres formations de N1. La deuxième partie de la saison devra êtres abordée avec d’autres ambitions !

 

TOULOUSE FEMININ HB - BRUGUIERES OC 31 HB 22 - 30 (Mi-temps : 10-13)


TOULOUSE FEMININ HB - BRUGUIERES OC 31 HB
22 - 30 (Mi-temps : 10-13)
BRUGUIERES MAITRE DE HAUTE-GARONNE

Le public du palais des Sports de Toulouse a vuBruguières logiquement dominer le derby de Haute-Garonne : sous les yeux de Valentin Porte, le BOC 31 s’est fait plaisir en proposant un jeu rapide et attrayant. Résultat, la seconde mi-temps est dominée outrageusement par Celia Avinens (8/11 aux tirs) et ses coéquipières… Delphine Tonello (14 arrêts) fermant la porte devant les timides réactions Toulousaines. Bruguières s’impose au final de belle manière… un succès capital pour les filles d’Alain Hatchondo en quête de maintien. Outre la déception du spectacle proposé,Toulouse affiche ses limites du moment et fait la mauvaise opération du jour.





 ActualitésBruguières garde la main


«Après deux défaites consécutives, j'attendais une réaction. Au final, je n'ai pas été déçu.» Hier, au palais des sports de Toulouse, Alain Hatchondo, coach du BOC, avait de quoi retrouver le sourire.

Neuvièmes du classement au coup d'envoi avec deux longueurs d'avance sur les Toulousaines, les Bruguiéroises n'ont pas tremblé pour décrocher leur troisième victoire de la saison. Mais les visiteuses ont surtout confirmé leur mainmise sur le derby haut-garonnais avec un cinquième succès d'affilée depuis fin 2012. «Après un début de championnat compliqué, mes joueuses avaient besoin de se rassurer. Nos principales lacunes concernaient le secteur défensif. Sur ce match, nous avons retrouvé une certaine solidité», insistait le technicien.

Un résultat qu'il faudra confirmer dès samedi à domicile contre Toulon/Saint-Cyr. «D'ici la fin d'année, le calendrier s'annonce très difficile. Néanmoins, ce type de performance doit permettre à mes filles de se lâcher encore plus sur le terrain», espère l'entraîneur.

Cruel passage à vide pour le TFH

Dans le camp toulousain, le coach Yann Joannel regrettait surtout le gros passage à vide en début de seconde période : «On mène 14-13. Malheureusement, en l'espace de quelques minutes, on se retrouve avec cinq buts de retard (14-19). Je ne cherche pas d'excuses. Mais avec un effectif encore très jeune (20 ans de moyenne d'âge, N.D.L.R.), le manque d'expérience nous fait vraiment défaut. Cependant, dans l'état d'esprit, je n'ai rien à reprocher à mon groupe.»

Toujours avant-dernier du classement, le TFH devra vite se remobiliser en vue du périlleux déplacement programmé samedi sur le parquet du Vaulx-en-Velin, leader invaincu.

TFH 22 – BRUGUIÈRES 30

MT : 10-13. Arbitre : M. Vives.

TOULOUSE FH : Kdawo (5), Youlou (5), Legatindji (2), Latieule (1), Maupas, Onesta (cap.), Gourdain, Benzuka Ngunza (2), Delon (1), Huynh, Boe (5), Vincent (1).

BRUGUIÈRES : Zarone (1), Fargues (3), Salles (1), Sporn, Bruel, Lasserre (4), Castaneda (5), Lannes (cap., 1), Ravise (3), Avinens (8), Marrier (4), Tonello.





 

Bruguières : derby en vue !

TOULOUSE FEMININ HB - BRUGUIERES OC 31 HB

Pronostic : Bruguières

Arbitres / Délégué (D) :
VIVES MARC
WEINGAERTNER JEAN-CHRISTOPHE

un autre derby oppose Toulouse à Bruguières : le choc de Haute-Garonne est surtout l’opportunité de prendre des points en vue du maintien pour deux formations sans aucun filet de sécurité. Spécialement pour Toulouse qui traîne dangereusement en bas de classement. A deux points devant son voisin, Bruguières est lui aussi dans l’obligation de gagner.


 Actualités

«Entre des joueuses qui n'ont pas été à la hauteur de l'événement et d'autres qui ne sont toujours pas à 100% physiquement, la tâche était encore plus compliquée.» À six jours du derby sur le parquet du TFH, Alain Hatchondo, coach de Bruguières, ne s'est guère rassuré.


Samedi soir à domicile, les Bruguiéroises n'ont pu éviter leur quatrième défaite en championnat. Mais au-delà de la performance de ses protégées, l'entraîneur du BOC reconnaissait tout de même la solidité adverse : «Depuis le début de la saison, nous sommes tombés sur l'une des équipes les plus expérimentées de notre championnat. Cette formation de Bouillargues m'a fait très forte impression. Je ne pense pas trop me tromper en disant qu'elle finira aux trois premières places de notre poule.»


«Le derby, un moment fort de la saison»

Neuvièmes du classement avec seulement deux victoires au compteur, les Bruguiéroises n'ont que quatre points d'avance sur La Motte-Servolex, lanterne rouge. Néanmoins, Alain Hatchondo ne doute pas sur la capacité de réaction de son groupe. «Le derby est toujours un moment fort de la saison. Certes, nous n'avons pas fait le plein de confiance. Mais je sais que mes joueuses seront prêtes pour ce gros rendez-vous. Cette rencontre pourrait nous servir de déclic», prévient le technicien.

Réponse ce dimanche à partir de 16 heures.

 

BRUGUIERES OC 31 HB - SUN AL BOUILLARGUES 16 - 22 (Mi-temps : 9-11)

BRUGUIERES OC 31 HB - SUN AL BOUILLARGUES
16 - 22 (Mi-temps : 9-11)
LA DEFENSE DU SUN DURE A L'IMPACT

A l’occasion d’un déplacement test dans la banlieue Toulousaine, Bouillargues confirme sa montée en puissance en s’imposant à Bruguières. La formation Gardoise s’est adjugé la victoire grâce à une défense hermétique… Cindy Héricourt et Emma Chambon veillant au grain dans la cage du SUN. Bruguières a bien tenté de secouer l’arrière-garde Bouillarguaise mais rien n’y a fait. Défaite prévisible à domicile des filles d’Alain Hatchondo, Bouillargues conforte son aisance face aux candidats les plus modestes.


 

BRUGUIERES OC 31 HB - SUN AL BOUILLARGUES avant match

BRUGUIERES OC 31 HB - SUN AL BOUILLARGUES

Pronostic : Bouillargues

Arbitres / Délégué (D) :
BERRAUD PRISCILLA
DUFES CECILIA

Capable de tenir la dragée haute en seconde période dans le fief du leader, Bruguières a certes concédé trop de retard à la pause… mais peut se féliciter de n’avoir jamais baissé les bras du côté de Lyon. Cet état d’esprit, cher au coach Alain Hatchondo, doit perdurer au-delà de cette dernière sortie : samedi, Bruguières affronte Bouillargues à domicile. Une opposition de taille face à l’un des cadors de cette poule 3, le BOC 31, bien qu’outsider, est bien décidé à jouer crânement sa chance. Bouillargues doit continuer de prendre un maximum de points contre les candidats au maintien : les coéquipières d’Hélène François ont en effet un retard à combler vis-à-vis du leader… donc aucune autre issue que la victoire ce week-end en banlieue Toulousaine.

 

ASUL VAULX EN VELIN - BRUGUIERES OC 31 HB 25 - 22 (Mi-temps : 16-9)

ASUL VAULX EN VELIN - BRUGUIERES OC 31 HB
25 - 22 (Mi-temps : 16-9)
L'ASUL S'IMPOSE SANS CONVAINCRE

La manière ne fut pas au rendez-vous mais le bilan comptable de Vaulx-en-Velin est excellent. Si les 120 dernières minutes de jeu n’ont pas réellement convaincu côté Asuliste, force est de constater que le collectif de Romain Conte tient solidement les rênes de la poule 3. Nouveau succès obtenu dans son fief de Capiévic ce samedi aux dépens de Bruguières, Vaulx-en-Velin démarre sur les chapeaux de roue en première période. Mais jamais les partenaires de Laetitia Benouamer (5 buts) ne parviendront à confirmer leur net avantage après le repos… au contraire, Bruguières, grâce à une Delphine Tonello de gala (18 arrêts) réduit sérieusement l’écart… sans toutefois pouvoir inquiéter le leader Lyonnais.



HANDBALL 5ÈME JOURNÉE : ASUL VAULX-EN-VELIN / BRUGUIÈRES
Seule la victoire compte

L’équipe fard de Vaulx-En-Velin reçoit Bruguières pour le compte de la cinquième journée. Installé à la première place du championnat, Vaulx doit poursuivre sa série de victoire pour maintenir son objectif d’accéder au niveau supérieur. Bruguières connait un début de championnat mitigé avec 2 victoires et 2 défaites.

Les filles de Bruguières sont les premières à marquer. Menant 2-0 au bout de quelques minutes, elles malmènent le leader du championnat. La surprise ne dure pas et très vite, l’ASUL comble son retard et prend l’avantage. Après dix minutes de jeu, les locales font la course en avant et mènent de 2 points (5-3, 10’). Trois minutes plus tard, la vague rouge de Vaulx-En-Velin continue à noyer les filles de Haute-Garonne. La marque affiche 7 buts à 3 et on sent que Vaulx monte doucement en puissance. Après 20 minutes, les deux équipes baissent de rythme et la maladresse s’invite dans les 2 camps. Impossible pour Bruguières de refaire son retard dans ces conditions. Toute cette première mi-temps, le score ne fera que s’accroitre en faveur des Vaudaises pour culminer à un écart de 7 buts à la mi-temps (16-9, 30’).


La deuxième mi-temps reprend et les choses ne vont pas se dérouler comme prévue. Bruguières va faire douter son adversaire en le prenant plus haut. Le match n’est plus à sens unique et les tirs vaudois se montrent moins précis. Revenu à 3 points, après avoir infligé un 5-0 à son adversaire, les filles du sud ouest se sentent mieux (21-18, 20’). Vaulx tremble mais ne cède pas. Après quelques minutes de flottement, les joueuses de l’ASUL parviennent à se ressaisir et à reprendre leur marche en avant. Les joueuses se succèdent sur le terrain et la partie approche de son terme. La jeune Jodie Granjon marque un but permettant à son équipe de reprendre 5 points d’avance (24-19, 23’). Avec 5 buts personnels marqués, Laëtitia Benouamer et Chayma Kablouti seront les buteuses de Vaulx-En-Velin. La buteuse du match est Adele Fargues de Bruguières avec 6 buts…


…La fin est sifflée sur le score de 25-22 et une nouvelle victoire de l’ASUL qui renforce sa première place. Le club de la région lyonnaise gagne en s’étant fait remonter plusieurs buts. Pour ce soir, ça passe. Bruguières n’a rien pu faire pour inverser le tendance.


Le Progrès de Lyon

http://admin.sportsregions.fr/media/uploaded/sites/3021/kcupload/files/Article%20du%20progres%20N1%20N3%2017%2010%202014.jpg
 

ASUL VAULX EN VELIN - BRUGUIERES OC 31 HB

ASUL VAULX EN VELIN - BRUGUIERES OC 31 HB

Pronostic : Vaulx-en-Velin

Arbitres / Délégué (D) :
LAMBERSENS ALEXANDRE
MERLE MAXIME

Chahuté sur le parquet Gardéen, le leader Vaulx-en-Velin a bien failli tout perdre… et notamment les bases d’un succès construit en première période. Face à la furia locale, la défense Vaudaise a pour la première fois de la saison connu une baisse de régime brutale. Laetitia Benouamer a mis un terme à cette disgrâce en arrachant la victoire mais l’ASUL a retenu l’avertissement. Passé cette première frayeur, le collectif Lyonnais espère bien continuer sa moisson de points à domicile face au modeste candidat au maintien qu’est Bruguières. Pas de danger apparent, l’ASUL a toutes les cartes en mains notamment défensives pour faire la passe de cinq. Déplacement dans l’antre du leader, Bruguières ne se fait guère d’illusions : reste à proposer une résistance digne de ce nom en se basant sur les belles promesses d’une première victoire face au Pouzin.

visiblement le chroniqueur handzone ne connaissait pas son sujet ; les belles promesses d’une première victoire face au Pouzin etmieux encoreSans l’ex-Iséroise Marie Blauwart (gravement blessée), le TFH doit se faire violence s’il ne veut pas revivre une saison galère comme l’an passé.
 

BRUGUIERES OC 31 HB - LE POUZIN HB 07 31 - 27 (Mi-temps : 11-12)



ActualitésBruguières s'offre le leader

MT : 11-12. Arbitres : MM. Levy et Salvador.


BRUGUIÈRES : Blauwart (2), Castaneda (5), Chassaigne (2), Fargues, Hien, Lannes (cap., 3), Lasserre (4), Marrier (11), Ravise (1), Rousseau (1), Tonello, Zarone (2).

LE POUZIN : Blanc (2), Darling (1), Garcia-Leite (4), Grevin (3), Martins (2), Menut (cap., 1), Reboul-Sama (1), Sahnoun, Tichon (3), Tudosie (10), Vivot, Vouriot.


«Dans ma carrière d'entraîneur, je n'avais jamais vu ça.» Perdre deux joueuses sur blessure en l'espace de dix minutes, Alain Hatchondo, coach de Bruguières, n'en revient toujours pas.

Samedi soir à domicile face au Pouzin, leader invaincu, Marie Hien et Marie Blauwart ont tour à tour quitté prématurément leurs partenaires en seconde période. Touchées à un genou, elles devraient rater au minimum les deux prochains mois du championnat. «Dans le pire des cas, elles ne pourront pas revenir d'ici la fin de la saison. Nous espérons les revoir sur les parquets le plus vite possible. Mais le plus frustrant c'est qu'elles se sont blessées toutes seules sur de mauvaises reprises d'appuis», explique le technicien.

«Ce match doit nous servir pour la suite»

Heureusement, la soirée s'est bien terminée pour les filles du BOC, qui ont décroché une deuxième victoire, synonyme de septième place au classement.

«Notre progression est intéressante. Certes, nous perdons deux joueuses supplémentaires dans un effectif déjà perturbé par de nombreuses absences. Néanmoins, sur cette partie, le groupe a tenu bon jusqu'au bout. Ce match doit nous servir pour la suite», poursuit Alain Hatchondo.

Un succès qui ne doit pas faire tomber les Bruguiéroises dans l'euphorie. «Le championnat est beaucoup plus relevé que la saison dernière. Après cet excellent résultat, il va falloir confirmer», prévient le coach. Premier élément de réponse dès samedi soir dans le Rhône sur le parquet du Vaulx-en-Velin, nouveau leader.


BRUGUIERES OC 31 HB - LE POUZIN HB 07
31 - 27 (Mi-temps : 11-12)
DIX DERNIERES MINUTES BRUGUIEROISES



Le Pouzin a chuté pour la première fois de la saison : Bruguières a mis à mal une défense Pouzinoise en difficultés. Pourtant, ce sont les joueuses de l’Ardèche qui prennent le meilleur sur leurs hôtes du week-end en fin de première mi-temps. Carmen Tudosie (10 buts) et ses coéquipières donnent le change dans le secteur défensif… impression confirmée en début de seconde période. Mais Bruguières reprend le score à son compte puis fait une première percée (28-24, 53’) sous l’impulsion de Suzanne Marrier (11 buts dont 5 penalties). Dès lors, le BOC 31 tient solidement les rênes de la partie et s’adjuge une belle victoire dans le final. Seconde victoire réconfortante pour les filles d’Alain Hatchondo. De son côté, Le Pouzin aura manqué de ressources dans le dernier quart d’heure.

 

BRUGUIERES OC 31 HB - LE POUZIN HB 07 31-27

Déception tout d'abord pour les Reds qui ont chuté dans le Sud-ouest, à Bruguières, au terme d'une rencontre qui laissera un goût amer dans l'esprit des joueuses et de leur nombreuse délégation de supporters. Heureusement l'accueil local était à la hauteur de la réputation de cette belle région de France mais le scénario de la partie et surtout la deuxième mi-temps des coéquipières de Nancy Menut n'auront pas facilité la récupération de ce long voyage. Les trente premières minutes verront les pouzinoises mener tant bien que mal au score, comptabilisant même quatre unités d'avance à la 25ème minute de jeu (12/8)  mais les 5 dernières minutes de ce premier acte devait être annonciateur d'une reprise complètement ratée. La mi-temps sifflée sur un 12/11 favorable aux Reds (originalement vêtues de bleus en la circonstance) permettait malgré tout d'entretenir l'espoir de rentrer à la maison avec une 4ème victoire. Malheureusement le retour des vestiaires sera dans la lignée de la fin de la première mi-temps et les visiteuses prirent dès la 33ème minute de jeu le commandement du panneau d'affichage pour ne plus le lâcher jusqu'au coup gong final sifflé sur un 31/27 pour les "Reds d'en face" toutes heureuses de décrocher leur deuxième victoire de la saison.
 

BRUGUIERES OC 31 HB - LE POUZIN HB 07

BRUGUIERES OC 31 HB - LE POUZIN HB 07

Pronostic : Le Pouzin

Arbitres / Délégué (D) :
LEVY FLORIAN
SALVADOR AURELIEN
Date et Heure :
Le 18/10/2014 A 20:45:00

Etonnant co-leader de cette poule 3, Le Pouzin est bien décidé à surfer sur la vague de ce succès inattendu. Comme en 2010, le collectif Ardéchois signe un démarrage tambour battant… une réussite que les filles de Sasha Dragic veulent faire perdurer au-delà du déplacement à Bruguières. En manque de réussite contre La Garde il y a quinze jours, Bruguières sait qu’il n’a pas le droit de perdre une seconde fois consécutivement à domicile dans l’optique du maintien.

ActualitésBruguières doit effacer ses doutes

«Après trois journées, on se cherche encore. Et avec deux défaites d'affilée, forcément, le doute s'est installé.» Coach de Bruguières, Alain Hatchondo connaît un début de championnat compliqué.

Pour leur deuxième saison consécutive en NF1, les filles du BOC avaient plutôt bien démarré avec une victoire face à Saint-Étienne Andrézieux (25-20). Mais par la suite, elles ont enchaîné deux revers, «logique» contre Pôle Sud (32-16) et «rageant» contre La Garde (23-24). «Le dernier match contre les Varoises, je ne l'ai toujours pas digéré. On est mené 14-7 à la mi-temps en passant totalement à côté des fondamentaux défensifs. Néanmoins, dans le deuxième acte, le contenu était bien plus intéressant pour mener 23-19 à quelques minutes de la fin. Malheureusement, peut-être avec la peur de mal faire, nous n'avons pas réussi à conserver notre avance», explique le technicien.

«Un championnat encore plus relevé»

Dixièmes (sur douze) de la poule 3, les Bruguiéroises auront droit ce soir à un gros test face au Pouzin, leader invaincu avec la meilleure attaque (94 buts). «De toute façon, chaque week-end sera un gros combat. Nous sommes dans un championnat encore plus relevé que la saison passée. Pour l'instant, entre les absentes et notre manque de régularité dans la finition, nous n'avons pas encore trouvé la bonne carburation. Mais ça va finir par payer», prévient l'entraîneur. Affaire à suivre.



dl2-2.jpg

http://www.lepouzinhandball07.com/medias/images/dlsports20141018.jpg

logo-tribune.jpg
http://www.lepouzinhandball07.com/medias/images/la-tribune-15-10-2014.jpg
 

BRUGUIERES OC 31 HB - HB LA GARDE 23 - 24 (Mi-temps : 7-14)

BRUGUIERES OC 31 HB - HB LA GARDE
23 - 24 (Mi-temps : 7-14)
LA GARDE PRESERVE L'ESSENTIEL

La Garde confirme son excellente entrée en matière en allant battre Bruguières sur son terrain : le visiteur Varois est irrésistible avant le repos grâce à une défense de fer emmenée par Roxane Cox (15 arrêts). Sept buts d’avance qui ne suffiront pourtant pas, Bruguières renverse littéralement la vapeur au retour des vestiaires grâce au duo Marrier – Avinens (13 buts à elles deux). Mêmes menées dans le money-time, les Gardéennes ont de la ressource : avec une dose maximale de réussite, le collectif Varois arrache la victoire grâce à l’intenable Takoua Chabchoub (11 buts) qui crucifie ici les ultimes espoirs Bruguiérois.

 

BRUGUIERES OC 31 HB - HB LA GARDE


BRUGUIERES OC 31 HB - HB LA GARDE

Pronostic : Bruguières

Arbitres / Délégué (D) :
MENU YOHANN
ROUX CLEMENT
Date et Heure :
Le 04/10/2014 A 20:45:00
Victorieux lors de l’ouverture, Bruguières n’a cette fois-ci rien pu faire face à un Pole Sud 38 monstrueusement dominateur. Résigné face à la puissance adverse, le BOC 31 a essuyé une sévère défaite… montrant tout le chemin qui le sépare des meilleurs. D’où l’objectif prioritaire de prendre les points face à ses concurrents directs surtout à domicile : La Garde se présente sur le parquet Bruguiérois. Une rencontre abordable pour les Haut-Garonnaises d’Alain Hatchondo et une victoire en vue pour coller aux prévisions de maintien. Mais attention car les Gardéennes ont de sacrés atouts à faire valoir, à commencer par une combativité de tous les instants : à la différence de leurs premiers pas timides en 2011, les partenaires de Delphine Cintas prennent les matchs à bras le corps… héroïques face à Pole Sud mais manquant de réussite au Pouzin. Il s’agit donc de transformer l’essai, remporter une première victoire à Bruguières pour concrétiser la manière affichée jusqu’alors.
 

HB POLE SUD 38 EE - BRUGUIERES OC 31 HB 32 - 16 (Mi-temps : 18-8)

HB POLE SUD 38 EE - BRUGUIERES OC 31 HB
32 - 16 (Mi-temps : 18-8)
POLE SUD 38 FRAPPE TRES FORT

Balloté dans le Var lors de l’ouverture du championnat, Pole Sud 38 a tenu à remettre les pendules à l’heure. Et la victime du week-end se nomme Bruguières : dans un long cavalier seul soixante minutes durant, l’équipe Grenobloise en a fait voir de toutes les couleurs à son adversaire. Bruguières n’a en effet jamais été en mesure de franchir le rideau local : regroupée autour d’Aline Scolastica, l’arrière-garde de Pole Sud est infranchissable. Un rideau de fer qui donne un maximum de montées de balles gagnantes aux ailières, Laura Pirrello (7 buts) et Mathilda Devaux (5 buts) en tête. Pole Sud 38 ne se contente pas de ses dix buts d’avance à la mi-temps… il inflige ainsi une sévère correction finale à l’infortuné visiteur Haut-Garonnais. Jamais dans le rythme, Suzanne Marrier et les Bruguiéroises quittent Eybens la tête basse.
 

HB POLE SUD 38 EE - BRUGUIERES OC 31 HB

  HB POLE SUD 38 EE - BRUGUIERES OC 31 HB

Pronostic : Pole Sud 38

Arbitres / Délégué (D) :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD
Date et Heure :
Le 27/09/2014 A 20:30:00
Chez les équipes Alpines, l’entrée en matière est particulièrement amère : c’est le cas d’abord de Pole Sud 38, jamais serein sur le parquet Gardéen… et donc heureux de prendre un point dans ce match piège d’ouverture. Exit Patin ou Araujo, les deux assurances tous risques Iséroises… il faut désormais du temps pour que Vanessa Jelic et ses nouvelles partenaires de jeu tournent à plein régime. Pas le droit au faux-pas sur ce premier match à domicile, le collectif du Dauphiné reçoit Bruguières, un visiteur à sa portée. Rude défi que celui des Bruguiéroises dans l’antre d’un favori au titre. S’appuyant sur une première prestation correcte à domicile, le BOC devra toutefois hausser son niveau de jeu pour espérer glaner au moins un point.

 

BRUGUIERES OC 31 HB - ST ETIENNE ANDREZIEUX HB 25 - 20 (Mi-temps : 12-9)

BRUGUIERES OC 31 HB - ST ETIENNE ANDREZIEUX HB
25 - 20 (Mi-temps : 12-9)
BRUGUIERES EN TOUTE LOGIQUE
Bruguières
est venu à bout de St Etienne Andrézieux grâce principalement à une solide défense. Sur le plan offensif, Suzanne Marrier et Celia Avinens mettent les buts qu’il faut (et notamment les jets de 7 mètres) pour maintenir le visiteur Stéphanois à distance. St Etienne va pourtant revenir à -2 à dix minutes du terme sous l’impulsion de Delphine Allègre (9 buts)… mais Bruguières repart de plus belle pour signer une première victoire somme toute modeste. En difficulté sur le plan offensif, St Etienne Andrézieux aura lui manqué d’énergie pour passer devant dans le money-time.

Actualités

Examen de rentrée réussi pour Bruguières


Si une certaine continuité était à l'ordre du jour en termes d'effectif (Mengès a rejoint Nancy, Lannes est blessée), les Bruguiéroises, du fait de leur affectation dans une poule orientée vers l'est, repartaient plus ou moins dans l'inconnu, samedi soir, devant leur fidèle public. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce dernier est reparti rassuré après cette première il est vrai des plus encourageantes.

Castanedaconvaincante

Si elles ont attendu le money-time pour faire le break définitif grâce à une séquence de remontée rapide conclue par l'expérimentée Aurélie Salles (21-19, puis 22-19), inversement, jamais les riveraines de l'Hers n'ont été non plus enveloppées par le spectre de la défaite.

Comme si, après un exercice 2013-14 placé sous le signe de l'apprentissage, l'heure était désormais à la consolidation d'une position conquise de haute lutte dans le rôle délicat du promu. À noter les débuts convaincants d'Amélie Castaneda au sein de l'avant-garde, la jeune transfuge toulousaine se chargeant même de clôturer la marque juste avant que retentisse le fatidique coup de sirène.


bruguières 25 – Saint-Étienne/andrézieux 20

spectateurs : 250   MT : 12-9 ; arbitrage de MM. Dauba et Fernandes.

Bruguières : Avinens (6), Castaneda (5), Chassaigne, Echenique, Fargues (cap, 3), Marrier (7), Ravise, Rousseau (2), Salles (1), Zarone (1).

Gardiennes : Hien et Tonello.

2 minutes : Chassaigne (10, 32), Rousseau (45), Avinense (50), Ravise (58), Alain Hatchondo (59).

Saint-Etienne/Andrézieux : Allègre (cap, 9), Charrat, Chermette, Forissier, Leray, Morison (3), Paullaud (3), Payé (3), Solignac (2), Vassal.

Gardienne : Tatiana Priou-Zajac

2 minutes : Solignac (27), Allègre (29), Vassal (38), Chermette (49).


photo : Marie Hien, l'une des deux gardiennes du BOC
 

BRUGUIERES OC 31 HB - ST ETIENNE ANDREZIEUX HB


BRUGUIERES OC 31 HB - ST ETIENNE ANDREZIEUX HB

Pronostic : Bruguières

Arbitres / Délégué (D) :
DAUBA THIERRY
FERNANDES CESAR
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:45:00 Auteur d’une belle entrée en matière à ce niveau la saison passée, Bruguières compte bien poursuivre ses efforts. Peu de départs côté Haut-Garonnais et bon nombre de recrues en majorité Toulousaines pour densifier le collectif existant : le mentor Bruguiérois Alain Hatchondo déplore tout de même la perte de sa scoreuse n°1, Justine Mengès. Malgré ce départ, le BOC 31 peut viser un maintien confortable s’il affiche la même détermination et un état d’esprit identique que la saison passée... gageons que coach Hatchondo saura l’entretenir tout au long de cette saison. Premier rival de Bruguières, St Etienne Andrézieux n’affiche pas la même sérénité : le départ de Laurent Benterki et les soucis de terminer la fin de saison en avril/mai dernier mettent en lumière la difficulté permanente de se maintenir à ce niveau pour le HBSA. Le collectif Stéphanois manque de profondeur de banc mais peut compter sur des éléments d’expérience (Allègre et Paullaud en tête) pour chapeauter de nombreuses jeunes joueuses du crû.
 
© 2011 Bruguières Occitan Club 31 Hanball - 31150 BRUGUIERES
 
adresse courrier :   Nathalie Pinto JP charpentes 10 impasse des chardons 31140 Aucamville
 
Contact :   2431027@handball-france.eu

Berthy ROY, 06.10.15, 11:43
 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com