Adresse
|
Morgane Port. : 06.01.80.91.76 E-mail : morgane.r@9online.fr ou Berthy Port. : 06.60.18.75.29
Bruguières Occitan Club 31 Handball
26.10.2019
14:42:14
 
 

Week-end à Frontignan

Au BOC on ne plaisante pas avec l'échauffement. Petit déj à 9H00 pour un match amical à Frontignan à 16H00. C'est donc une équipe très échauffée qui s'est présentée sur le parquet de Frontignan pour un match amical qui permet de faire une revue d'effectifs entre les anciens, les jeunes et les nouveaux. Ce n'est pas la victoire qui est à retenir mais l'envie de ce groupe qui s'affirme depuis deux ans sous la houlette de Gégé le Lion. Les rencontres de préparation contre Roques, Aucamville et Frontignan ont permis de confirmer les certitudes mais quand on sait que ce sont les incertitudes qui font la joie du sport, cela nous promets une saison exaltante en rebondissements et qui sait ?

Concernant la 3ème mi temps, le C.S.A. n' a pas autorisé les publications.....
 

La préparation du BOC s'intensifie

La phase préparatoire du BOC31 est montée en puissance ce week-end du 26 et 27 août avec la participation des équipes féminines seniors II et moins de 18 ans au tournoi de Toulouse. Sous une chaleur écrasante, les bocistes ont réalisé un parcours encourageant sur les installations toulousaines des Argoulets. D'abord les aînées bruguiéroises qui avec un effectif remanié s'acquittaient de deux victoires (TFH2 et Pamiers) pour autant de défaites (Castanet et Tournefeuille). Puis chez les catégories jeunes (moins de 18 ans) après un parcours en poule marathon prometteur (2 victoires, un nul et une défaite), les rouge et noir s'inclinaient sur le fil en demi-finale face aux hôtes du TFH 1 (12-14) mais se rachetaient en remportant la petite finale face au TFH 2 (16-10).
Il est à noter que Manon Gary a été élue meilleure gardienne du tournoi par les entraîneurs.
En marge de ce tournoi et toujours ce même week-end, le team leader évoluant en nationale 1 féminine clôturait son stage basque à Irissarry par le tournoi de Quint-Fonsegrives.
Cette semaine deux matches amicaux sont inscrits sur l'agenda de l'équipe fanion contre Narbonne (N2) à Bruguières demain vendredi et ce samedi 2 septembre à Anglet (N2). La compétition officielle débutera le samedi 9 septembre à Castanet par le premier tour de la coupe de France contre Castanet Ramonville (N3) puis le 16 septembre à Pessac pour le championnat de nationale 1.


 

Début de bon augure pour le BOC

Le groupe senior du BOC31 a retrouvé depuis mercredi le chemin du gymnase René-Albus avec, selon le ressenti du coach Alain Hatchondo, «le plaisir des retrouvailles et la forme physique de chacune qui correspond à leur investissement quant au programme estival à réaliser». Sur le parquet bociste, le programme des réjouissances sportives concoctées par le technicien bruguièrois était d'ores et déjà chargé avec deux matchs amicaux contre les voisines toulousaines du TFH et les Basques d'Anglet-Biarritz (N2) en clôture d'une première semaine d'entraînement studieuse. Avec deux victoires (26-22 contre le TFH et 28-18 contre Anglet), les bocistes abordent la suite de leur préparation sous les meilleurs auspices en attendant l'arrivée des joueuses «retardataires» et le démarrage du traditionnel stage à Irissarry.
Coach Hatchondo complète le déroulé du planning : «Nous partons en stage à Irissarry avec 14 joueuses du mardi 22 jusqu'au samedi 26 août. Deux matchs amicaux sont prévus là-bas contre Bordes et Bayonne (N1). Nous enchaînons le week-end prochain avec le tournoi de Quint-Fonsegrives. Ensuite se mettra en place le cycle habituel des trois entraînements hebdomadaires et des matchs amicaux en fin de semaine notamment contre Narbonne (N2) à Bruguières le vendredi 1er septembre et le lendemain à Anglet (N2). Nous attaquerons officiellement la compétition le samedi 9 septembre à Castanet par le premier tour de la coupe de France contre Castanet/Ramonville (N3). Quant à notre championnat de nationale 1, il débutera le 16 septembre à Pessac. Mais cette saison sera une saison de transition puisqu'avec la nouvelle formule du championnat en préparation, il n'y aura pas de descente en N2 cette année».



 

Un BOC ambitieux mais réaliste

Un BOC ambitieux mais réaliste


La nouvelle saison handballistique du BOC31 qui évolue au plus haut niveau amateur (nationale 1 féminine) se précise avec un électrocardiogramme stable du côté de l'effectif, puisque seule la pivot Jade Lasserre quitte le team rouge et noir pour le club d'Aunis La Rochelle (Pro D2). L'équipe bociste pourra néanmoins compter sur les retours de Mélanie Salesses, de Célia Avinens et l'intégration de la jeune espoir Emeline Lauzu dans les rangs seniors I. Mais cet inventaire rapide n'est pas figé et l'entraîneur Alain Hatchondo précise que «bien sûr, la porte restera ouverte pour les joueuses de l'équipe 2 en progrès et ayant l'envie de s'exprimer en N1».
Après une saison 2016-2017 remarquable (BOC classé 5e de la poule 3), les ambitions bruguièroises restent légitimes et selon coach Hatchondo : «il serait normal d'espérer faire aussi bien et peut-être gravir un échelon supplémentaire mais la poule me semble plus forte cette année». Les adversaires des Haut-Garonnaises sont d'ores et déjà connus avec Bergerac, Pessac, Bègles, Nice, Toulon, Pays d'Aix Bouc, TFH, Bordes, Bayonne et les promus de N2 Mios Biganos Bassin d'Arcachon et Cannes. La poule s'annonce difficile mais avec un effectif qui commence à bien se connaître et une entente collective qui est le moteur essentiel des résultats obtenus et à venir, le coach bruguièrois reste lucide et prévient : «il faudra mettre d'autres ingrédients pour que le BOC conserve sa place de premier club féminin d'Occitanie à la fin de la saison 2017/18».


 

Les seniors I pour une première victoire

La bannière bociste était en berne ce week-end. Les équipes seniors I garçons et filles s'inclinaient toutes les deux sur le parquet du complexe René Albus face à Tournefeuille et Bègles. Tout comme les seniors filles II qui ne parvenaient pas à égratigner l'invincibilité des filles de Pechbonnieu au gymnase Colette Besson. Week-end morose hormis les jeunes catégories bocistes des moins de 18 garçons et moins de 17 filles victorieuses de leurs adversaires respectifs L'Union et Quint Fonsegrives. Pour la N1F clouée aux starting-blocks et toujours en quête d'une première victoire, il faudra attendre ce samedi 4 novembre et le déplacement à Bergerac pour attendre un sursaut d'orgueil. Face à des périgordines larges vainqueurs des toulonnaises (28-19) sur le parquet varois, le défi s'annonce rude.
Les autres résultats du week-end :
Moins 18 Garçons B : BOC – L'Union 40-24
Sénior Garçons I – Prénational I : BOC – Tournefeuille 31-36; sénior Filles I – Nationale I : BOC – Bègles 22-26; Moins 17 ans filles : Quint Fonsegrives - BOC 16-39; Sénior Garçons II – départemental : Saint Jean - BOC; Moins 18 Filles : Pechbonnieu - BOC II 31-18; Sénior Filles II – Prénational I : Pechbonnieu - BOC II 30-21
 

Défaite honorable face à Bruguières

Le Handball Club de Quint-Fonsegrives a fait une parenthèse Coupe de France pour ce week-end du 1er octobre, les joueuses avaient à cœur de bien figurer contre la Nationale 1 de Bruguières habituées aux joutes du niveau supérieur. Après un début de match poussif, les Fonsegrivoises ont pu recoller au score (7-9) puis ont lâché du lest, pour finir le premier acte sur le score de 16 à 11 pour le BOC 31. Le retour des vestiaires fut fatal pour les Fonsegrivoises qui encaissent un écart de 5 buts en 6 minutes. L'écart se maintiendra jusqu'à la fin du match. Cette rencontre a permis aux joueuses de se jauger face à un adversaire de niveau supérieur et ainsi préparer la venue de la redoutable équipe de Montluçon le week-end prochain.
Les seniors garçons étaient également en Coupe de France, face à la prénational de Castanet-Ramonville, l'écart fut trop grand pour créer la surprise (15-40). Les équipes jeunes ont connu des fortunes diverses avec les victoires des -11G et -15G, et les défaites des filles encore en phase de construction dans le nouveau projet installé. Le club attend un public nombreux pour encourager les équipes lors dimanche 8 octobre à 16 heures où les filles de N2 affronteront l'équipe de Montluçon.
 

vu du BOC

Handball : les moins de 17 filles tombent le leader


Cet après-midi dominical du 26 novembre au complexe René-Albus s'est soldé par deux belles victoires des jeunes équipes féminines. D'abord les moins de 18 ans qui dominaient aisément 38-19 les Tarn et Garonnaises de Castelsarrasin. Puis les moins de 17 ans qui parvenaient à faire chuter le leader villefranchois de la poule A du championnat Occitanie 37 à 32. De cette rencontre engagée, la vaillance et l'engagement défensif étaient les meilleurs ingrédients déployés par les jeunes Bruguièroises pour une victoire à l'envie.
Ce jeune team doit confirmer ces bonnes intentions dès samedi prochain avec le difficile déplacement à Lannemezan chez le dauphin de poule Pays des Nestes. À suivre…
Au complexe René Albus :
 

Bruguières au point mort

«J'ai déjà vécu ce genre de situation. Mais, pour l'instant, il n'y a pas péril en la demeure.» Entraîneur de Bruguières (NF1, poule 1), Alain Hatchondo ne tire pas encore la sonnette d'alarme.
Certes, avec quatre défaites en quatre journées et une avant-dernière place au classement, les filles du BOC savent qu'il n'y aura pas de descente en fin de saison. Mais au-delà du plan comptable, c'est surtout le contenu qui inquiète. «Actuellement, le constat est sans appel. Nous ne sommes pas au niveau. Nous manquons surtout de puissance au tir. Du coup, on mise sur les récupérations de balles que l'on doit transformer en buts. Malheureusement, il y a encore beaucoup trop de déchets face aux gardiennes adverses. Et dans le secteur défensif, je ne vois pas de progrès. Dans ces conditions, on ne peut pas prétendre à la victoire», explique le coach.

«L'ambiance est saine»

Sans chercher d'excuses, Alain Hatchondo évoque également des problèmes d'effectif : «Tout d'abord, il faut reconnaître que nous n'avons pas réussi à nous renforcer à l'intersaison. Ensuite, depuis le début de saison, j'accumule les absences pour blessures ou raisons personnelles. Bien évidemment, les filles ne vivent pas du handball et doivent jongler avec leur vie personnelle. Dans ce contexte, on ne peut pas toujours travailler dans la sérénité. Pour l'anecdote, ce week-end je n'aurai aucune de mes trois ailières à disposition. Heureusement, l'ambiance est saine au sein du groupe.»
Attendu ce soir à Bergerac (2e), le BOC devra compter sur un exploit. «Dans le passé, nous avons déjà gagné là-bas. Malgré tout, on risque de souffrir», redoute l'entraîneur. Les Bruguiéroises sont prévenues.
 

vu de Villefranche

Les filles de moins de 17 ans s'inclinent

Le jeune team villefranchois des moins de 17 ans, leader de poule, se déplaçait ce dimanche sur le parquet bruguièrois pour y être opposé au BOC31 3e au classement.
Après un début de rencontre particulièrement engagé, les deux équipes restaient au coude à coude (9-9 à la 14e). Mais passé le quart d'heure de jeu les villefranchoises subissaient un gros trou d'air sanctionné par un 8-0 en l'espace de dix minutes (17 à 9 en faveur des Bocistes).
Les jeunes villefranchoises démarraient la seconde période avec un retard de six buts. Malgré leur détermination à préserver leur invincibilité et à aller cherche la gagne, elles ne parvenaient pas à rattraper ce retard. Elles s'inclinaient au final de cinq buts avec tout de même la satisfaction d'avoir été plus performantes en seconde mi-temps.
Temps de jeu qu'elles remportaient d'un but (17-18).

Prochaine rencontre : samedi 2 décembre à 19 heures sur le parquet catalan de Perpignan.

Bruguières Occitan Club 31 37 – Handball Club Villefranchois 32

 

coupe de France

Handball : ce soir, coupe de France

Aujourd'hui à 19 heures, le team Seniors garçons coaché par Berthy Roy et Gérard Béliandjou accueillera sur les installations du complexe René-Albus les voisins de Pechbonnieu pour le deuxième tour de la coupe de France régionale. Les Seniors filles évoluant en nationale I prendront quant à elles la direction de Bergerac pour tenter de décrocher leur première victoire de la saison. Un rendez-vous périgourdin difficile face aux Bergeracoises victorieuses des Toulonnaises (28-19) lors de leur dernier déplacement sur le parquet varois.

Matchs du week-end

Aujourd'hui à Bruguières (gymnase René-Albus) : Seniors Garçons I – 2e tour Coupe de France régionale (19 heures) : BOC - Pechbonnieu.
À l'extérieur : Seniors Filles I – Nationale I (20 h 45) : Bergerac – BOC
 

Le BOC livre ses batailles à l'extérieur

Le BOC livre ses batailles à l'extérieur

Ce week-end les équipes seniors se déplacent sous des horizons différents. En championnat prénational les seniors garçons entraînés par Berthy Roy prendront la direction de la préfecture aveyronnaise pour y être opposés aux ruthénois actuels 3e de la poule A (21 heures – salle les glycines). Une belle mais difficile occasion pour le team bociste de se racheter après sa défaite à domicile face aux voisins Roques-sur-Garonne.
Au même niveau de prénational, les seniors filles II prendront la direction d'Albi (21 heures – gymnase Jean Jaurès). Une belle croisade en perspective qui permettrait aux bruguièroises sous condition de victoire de se rapprocher du podium. Côté féminine nationale I, le BOC31 prendra la direction de la Provence. Auteur d'une belle seconde victoire de la saison face à l'entente Mios-Biganos (34-29) le week-end dernier, les rouges et noires encadrées par Alain Hatchondo tenteront de faire mentir les pronostics en allant chercher une difficile victoire sur le parquet de l'Union Pays d'Aix Bouc Handball.
 

Les Bruguièroises ratent l'égalisation de quelques secondes face à Aix Bouc Bel Air

La N1 à 22 secondes de l'égalisation

En championnat prénational, les seniors garçons entraînés par Berthy Roy sont allés arracher le match nul dans la salle des Glycines face à Rodez sur le score de 28-28. Une belle performance pour les Bocistes face au 3e de la poule A qui appelle une suite aussi réjouissante.
En revanche, la palme de la mouise revenait à l'équipe féminine évoluant en nationale I. Après un long déplacement en Provence, les Bocistes se dirigeaient vers un match nul (30 à 30 à la 59e) face aux rivales en rose de l'Union Pays d'Aix Bouc Handball. Malheureusement les ultimes coups de trotteuse du money-time allaient être fatals aux protégées du coach Hatchondo qui devaient encaisser au gong final de la 60e minute un 31e but synonyme de victoire pour les aixoises. Ce coup du sort est rageant mais le positif est palpable avec tout de même de bons résultats notamment une victoire à Bergerac (24-28) ou encore de courtes défaites in extremis à l'extérieur (29-28 à Bordes et 31-30 à Aix 3e). Tout cela pour dire que la 11e place du BOC31 ne reflète pas réellement son potentiel. Sur ce constat, Bruguières ne peut s'attendre qu'à des lendemains qui chantent plus justes.

D'autres résultats
Moins 18 Garçons : BOC/ROC Aveyron 38 - 28
Sénior Filles prénationale I : Albi/BOC 36 - 26
Favori à domicile, le pays d’Aix Bouc a éprouvé toutes les misères du monde à se défaire de Bruguières. Adversaire Haut-Garonnais coriace jusqu’au bout, Bruguières lâche du lest en première période… avant de revenir très fort dans le second acte. Grosse frayeur côté Aixois avant que Monika Kornet n’arrache la victoire Aixoise tout au bout du suspense. Aix Bouc s’en tire bien, Bruguières méritait certainement mieux.
 

Victoire à Nice 28-24

La jeune réserve de Nice pouvait aussi s’immiscer ans le haut de tableau, sachant que pour elles la montée est impossible, mais elles ont subi le réveil de Bruguières qui après avoir dévasté le Var, s’en est pris aux Alpes Maritimes. De quoi donner envie aux Toulousaines de passer leurs vacances sur la Riviera !
 

avant match OGC NICE COTE D'AZUR HB II - BOC31HB

OGC NICE COTE D'AZUR HB II - BRUGUIERES OCCITAN CLUB 31 HB
Pronostic : Nice II


Auteur d’un exploit retentissant à Toulon, Bruguières veut continuer sur une série de deux victoires de suite. 2018 commence idéalement pour le BOC 31, la réception de la réserve de Nice est une occasion toute trouvée pour poursuivre sur cette dynamique et s’extirper d’une modeste 8ème place. En face, Nice est lui aussi sur une belle série (3 victoires de suite) avec quelques références marquantes face à des gros du championnat.
 

échange France Espagne 2ème édition

Fort du succès de la première édition c'est avec beaucoup de plaisirs que Christophe pour le club D'Esplugues, Lucien de Saint Jory, Patoche, Steph et Toutenkit de Bruguières se sont retrouvés à midi au Midi Quinze à Bruguières pour un déjeuner constructif. Loin de se laisser distraire par la qualité de l'accueil et de la cuisine,( c'est vraiment une adresse à retenir), les convives ont bossé jusqu'au café pendant 2 bonnes heures sans relâcher la moindre fourchette ou renverser le moindre verre, c'est vous dire le sérieux de la chose.
Il a été conclut que l'échange en France se ferait le week-end du 28-29 avril pour les joueuses et joueurs nés en 2004 et 2005.
Nous allons réunir les personnes concernées dans la semaine du 5 au 10 février afin de vous tenir au courant des dernières avancées et projets à l'étude.
 

Événement à Merville

La 3ème place des Experts a failli être éclipsée par un évènement qui s'est déroulé la veille à Merville. Notre président  a rechaussé ses baskets des années 90, pour renforcer notre équipe 2. Le nombreux public a pu apprécier l'homme d'expérience  qui en rentrant  dans le jeu a montrer comment se reposer 2 mn au bout de 10 secondes de jeu en habillant son adversaire d'une fabuleuse cravate, geste technique qui faisait parti du panel du défenseur il y a quelques années, mais qui dans les années 2000 a été retiré de la formation du joueur, allez savoir pourquoi ?. Mais c'était sans compter sur sa pugnacité, à l'image du pénalty victorieux dont les experts aurait dû s'inspirer en 1/2 finale, double salto carpé avec rotation, tout çà d'une main et sans décoller le pied d'appui, on recherche encore le ballon du côté de Merville.
Fort de ce renfort l'équipe 2 s'est adjugé la victoire et ainsi la première place de la poule qui permet à cette équipe d'évoluer en 1ère division territoriale qui lui permet de jouer l’accession en Honneur Occitanie jour la saison 2018/2019.

De son côté la prénationale, dominée par une équipe de ST Girons en première mi-temps, qui comme elle joue le maintien, a été l'auteur d'une remontada en seconde période (-10 buts) qui montre que cette équipe a du potentiel, mais manque de constance sur une heure. Le BOC est même passé  en tête a 10 mn de la fin. Mais ST GIRONS n' a rien lâché et s'est fort justement que les deux équipes se retrouvent à égalité à 10s de la fin. La balle est au Ariègeois. Effectivement on peut parler des immanquables des joueurs des deux équipes pour faire la différence, mais que dire de la dernière décision arbitrale sur le buzzer qui là aussi est un immanquable dont les spectateurs dans un premier temps n'ont pas compris la validation, mais  le bonheur de la victoire en leur faveur a pris le pas sur la réalité handballistique .
La saison est loin d'être terminée c'est pourquoi vous êtes tous attendus dimanche à 16H00 contre la Neste à Bruguières  pour encourager la une.
 

TOULON ST-CYR VAR HB II - BRUGUIERES OC 31 HB: 19 - 28 (Mi-temps : 10-12)

Exploit du BOC31 sur la rade

Pour cette 10e journée de nationale I féminine, les Bruguièroises se sont acquittées d'une belle victoire (28-19) après leur long déplacement dans le Var pour y être opposées au Toulon Saint-Cyr. Après ce succès, le Bruguières Occitan Club, 10e au classement, affiche juste cinq points de retard sur le dauphin Bordes Sports, c'est dire le niveau relevé et resserré de cette poule 1 où tout reste possible à qui saura enchaîner les performances lors des prochaines rencontres.
Après la rade, la Promenade des Anglais sera le prochain décor handballistique du team encadré par Alain Hatchondo ce samedi 27 janvier face à OGC Nice Côte d'Azur (20 h 30 gymnase des Eucalyptus).

Autres résultats

Seniors Garçons I (Prénational – 21 heures) : Balma 33 - BOC 27
Seniors Filles II (Prénational – 19 heures) : Roques 24 - BOC 27
Moins 18 Garçons B (16 h 30) : BOC 26 – Soues 22
Seniors Garçons II : BOC 36 – Saint-Jean 37
Seniors Filles III (18 h 30) : BOC 16 – Aucamville 8

TOULON ST-CYR VAR HB II - BRUGUIERES OC 31 HB
19 - 28 (Mi-temps : 10-12)


Bruguières a sorti un grand match en déplacement dans le Var : victoire surprise d’un BOC 31 vaillant sur le plan défensif. Il faut dire que la réserve de Toulon St-Cyr aura donné le bâton pour se faire battre… multipliant les échecs aux tirs. Lisa Poissenot et les jeunes Toulonnaises lâchent au retour des vestiaires… Bruguières joue à la perfection en seconde période, Suzanne Marrier et Delphine Tonello emmènent leur équipe vers un succès aisé.
 

handzone : Pronostic : Toulon Saint Cyr

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - BRUGUIERES OCCITAN CLUB 31 HANDBALL
Pronostic : Toulon Saint Cyr

Bruguières qui s’est fait un bien fou en atomisant Bayonne va essayer de capitaliser là-dessus pour jouer un sale tour à la réserve de Toulon Saint Cyr. Même compliquée, la tâche ne semble pas forcément impossible.
 

Bon week-end pour le BOC31

Bon week-end pour le BOC31

Les handballeuses bruguiéroises ont renoué avec la victoire. Tout d'abord le team évoluant en nationale 1 qui prenait facilement l'avantage (31-14) sur la lanterne rouge de l'Aviron Bayonnais. L'équipe II ensuite qui s'imposait, elle aussi, avec aisance face au leader de poule le TFH II sur le score sans appel de 32-20. Puis pour la reprise de leur championnat Elite Occitanie, les jeunes Bruguiéroises moins de 17 ans qui ont su prendre leur revanche face aux joueuses du Pays des Nestes en allant s'imposer à Lannemezan au finish par le plus petit écart (27-28). Une mention spéciale est à décerner à la gardienne Emma Gébel de Gebhardt auteure d'une prestation déterminante dans le succès de son équipe face aux Pyrénéennes.
Les résultats du week-end : Moins 17 Filles : Pays des Nestes/BOC 27-28. Moins 18 Garçons I : Fénix/BOC 30-22. Moins 18 Garçons II : Saint Girons/BOC. Séniors Garçons : BOC/Saint Affrique 24-29
 

Handball : des résultats pour le BOC31

Handball : des résultats pour le BOC31

Le président Hervé Belluzo dresse un bilan à mi-saison sur la vie du BOC31 et trace quelques perspectives.
Quel regard portez-vous sur le début de saison du BOC31 ?
La première partie de saison est bien plus prolifique chez les jeunes que chez les adultes. Nos jeunes filles et garçons sont tous engagés dans les poules hautes régionales. Les équipes -17 Filles et -18 Masculins sont toujours en course pour jouer les barrages d'accessions en championnat de France. Chez les adultes, c'est une saison de transition avec la création d'une
2e équipe masculine et chez les filles un championnat blanc en N1 puisque personne ne descendra à la fin de la saison. Il reste tout de même le championnat prénational où l'on se doit de finir dans les 6 premiers pour accéder l'année prochaine en N3. Ces résultats sont en adéquation avec le projet de formation du club qui se concrétise au travers des équipes seniors qui intègrent les jeunes formés au club sans pour autant perdre en qualité de jeu.

Le coach emblématique Alain Hatchondo a annoncé sa retraite cette fin de saison. Où en est le club de son remplacement ?
C'est le plus gros dossier à traiter cette saison, même si l'on savait qu'Alain finirait par ranger sa «balance» dans son tiroir… Nous avons eu beaucoup de sollicitations d'entraîneurs expérimentés de la région et de l'extérieur. On ne veut pas prendre de décision à la hâte. On a besoin d'un technicien qui entre dans le «projet de Bruguières» avec un nouveau projet de formation et de jeu. Nous devons-nous réunir prochainement afin d'étudier tous les dossiers.

Quel est votre souhait pour 2018 ?
Bien finir la saison, se qualifier pour les différents championnats de France, continuer à avancer dans la sérénité qu'offre notre club aux licenciés et espérer qu'Alain Hatchondo progresse, à l'issue de la saison, dans son nouveau sport, le golf.
 

Les seniors en piste

Les seniors en piste

Les handballeurs bruguièrois retrouvent ce samedi 13 janvier le parquet du complexe René Albus. Au programme du championnat pré-national : les seniors garçons entraînés par Berthy Roy seront opposés aux Aveyronnais de Saint-Affrique (20 heures salle bleue) ; les filles encadrées par Stéphanie Blanc joueront en lever de rideau (18 h 45, salle rouge) le traditionnel derby face aux toulousaines du TFH. En nationale I féminine les protégées du coach Alain Hatchondo prendront la suite de cette soirée face aux basques de l'Aviron Bayonnais lanterne rouge de la poule. Coup d'envoi à 20h45.