Toutes les News du mois
 
 
 
 
 
 
20210123_111025
 
20210123_111041
 
20210123_114919
 
20210123_115553

le BOC BOSSE

le BOC BOSSE

LA PRATIQUE CONTINUE EN EXTERIEURE


confinement, déconfinement, reconfinement, confiture déconfiture...si les Romains en perdent leur latin, les irréductibles gaulois ne perdent pas le nord. Samedi, sous la direction de Patochix,  assisté de quelques guerriers, la tribu du BOC a tracé des terrains extérieurs afin de poursuivre l'entraînement des troupes. Si l'on ne sait toujours pas où se trouve Alésia, en ce qui concernent les terrains ceux-ci sont bien visibles sur le parking du complexe sportif mis à disposition par le service des sports de la ville de Bruguières que l'on remercie au travers de son adjoint Didier ROBERT et d'Eric DENIS le tout validé par Toutenkit, descendant de Numérobis ingénieur de Cléopâtre
Désormais même les seniors pourront s'entraîner comme le stipule les dernières mesures, ce qu'ils ne pouvaient plus faire depuis octobre. Bon reste plus qu'à attendre la bonne météo, qui comme chacun le sait est aussi aléatoire que les communiqués COVID......quoique ?
 
Merci à :
Cécile - Flo - Nathan - Loïc - Patrick - Steph - Cédric - Jaco - Berthy - Terry - Tomas (reconnaissable sur toutes les photos par la position main dans les poches )
 

 
20210123_120541

Le BOC31 dans les starting-blocks

Le BOC31 dans les starting-blocks

Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour

L'encadrement senior féminin bruguiérois a lancé cette semaine de la mi-août la phase préparatoire officielle de sa nouvelle saison sportive. Aux manettes, le staff avec les entraîneurs Olivier Boyer (N1), Yannick Kinoo (N3) et Stéphanie Blanc (responsable technique féminin) était à pied d'œuvre pour encadrer et évaluer le groupe en présence. Le coach Olivier Boyer détaille le programme de cette reprise et exprime son premier ressenti : «Nous voici enfin au moment des retrouvailles où test VMA, bloc de travail long et renforcement musculaire sont prévus pour redémarrer l'entraînement. Les filles paraissent motivées et assez en forme. L'envie est présente. L'amalgame semble déjà se faire entre les nouvelles têtes et les anciennes. Nous poursuivrons la semaine prochaine avec un stage qui va nous permettre de parler un langage handball commun et de se découvrir. La charge de travail s'annonce intense avec trois matches amicaux au cours du stage et un tournoi pour la N1 et la N3 le samedi 24/08». Tout au long de ce temps de préparation, le staff bociste affiche ses exigences en précisant que pour l'heure il n'y a «pas d'obligation de résultats mais une obligation d'intention». Les autres matches amicaux programmés en N3 contre Colomiers (28 août) et Pamiers (4 septembre) et en N1 contre Bergerac (29 août) et Mourenx (4 septembre en CDF) seront les bienvenus avant la reprise officielle du championnat le 14 septembre (Pays d'Aix en N1 et TFH en N3).
LaDepeche.fr
 

REPRISE ENTRAINEMENT -18G

REPRISE ENTRAINEMENT -18G
RAPPEL REPRISE DES ENTRAINEMENTS -17G, -18G SEMAINE PROCHAINE; LUNDI 19/08 ET MERCREDI 21/08 A 19H45. SOYEZ EN FORME...
 

Reprise intensive pour le BOC31

Reprise intensive pour le BOC31
Logo LaDepeche.frPublié le
Les joueuses du BOC31 (ici Luce Richardot) ont affiché de belles intentions./ Photo DDM

Le team senior féminin du BOC vient d'achever ce week-end une grosse semaine de préparation. Après quatre jours de stage intensif à Irissarry au cœur du Pays basque où s'enchaînaient entraînements quotidiens, randonnée et matchs (sélection basque, Mourenx et Bordes), les handballeuses achevaient leur semaine par un tournoi sur le parquet du gymnase de l'espace sportif des Quéfets à Tournefeuille.
 
Bien que la priorité fût donnée par le staff Olivier Boyer et Stéphanie Blanc aux intentions et aux attitudes plus qu'aux résultats, deux rencontres de haut niveau ont animé l'agenda bruguiérois. Oppositions engagées qui se soldaient par une défaite face aux pros du CA Béglais (17-38) et une victoire face à Tournefeuille promu en N1F (28-22).


 

Le BOC31 en demi-teinte

Le BOC31 en demi-teinte
Logo LaDepeche.frPublié le
 
L'ouverture des championnats de nationales féminines le week-end dernier s'est faite en demi-teinte pour le BOC. En nationale 3 à l'image de la fougueuse Morgane Rosso (8 buts), les protégées du nouveau coach bociste et ancien mentor du club rose Yannick Kinoo s'imposent avec détermination aux Argoulets face au TFH (28-21). En revanche à domicile, la nationale 1 de l'entraîneur Olivier Boyer opposée à l'Union Pays d'Aix Bouc Handball ne parvenait pas à garder le rythme imposé par les Provençales. Au coude à coude à la pause (10-11), un long trou d'air de 10 minutes dès l'entame de la 2e période (0-4) plombait les espoirs des Bruguiéroises à juste 3 buts de la gagne (23 – 26).

HANDZONE

Le pays d’Aix Bouc est sorti victorieux d’un déplacement piège à Bruguières. Chez un hôte Haut-Garonnais dont l’effectif a été beaucoup modifié à l’intersaison, le visiteur Aixois a joué sur ses points forts. Margaux Destombes s’est vite acclimaté au climat sudiste (15 parades)… la défense, clé du premier succès Aixois cette saison. Bruguières doit lui revoir très vite sa copie sous peine de nouveau début de saison galère.

 

le BOC31 s'impose dans le Béarn

le BOC31 s'impose dans le Béarn

Logo LaDepeche.fr Publié le
 
Résultat de recherche d'images pour "coupe de france handball"
Un groupe bociste jeune placé sous le capitanat de l'expérimentée Suzanne Marrier se déplaçait dimanche à Mourenx pour y disputer le 1er tour de la coupe de France nationale féminine.
Sur le parquet béarnais, face à des Mourenxoises évoluant au niveau inférieur de N2, le team bruguiérois prenait rapidement les commandes de la rencontre en s'appuyant sur une avance au score plus suffisante que large. Sans surprise, la hiérarchie handballistique était respectée et le groupe bociste rentrait au bercail avec une victoire encourageante avant l'ouverture de son championnat dès samedi prochain (14 septembre) à 21 heures au gymnase René-Albus. Pour ce 1er rendez-vous de nationale 1, le groupe coaché par Olivier Boyer se jettera dans le grand bain de la compétition avec la réception de l'Union Pays d'Aix Bouc Handball vaincue lors du même 1er tour de la coupe de France par les Varoises de La Garde (29-26).

 

le BOC vainqueur à Nice

le BOC vainqueur à Nice
Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
Après leur long déplacement sur la Côte d'Azur, les Bruguièroises se sont imposées en N1F 25 à 16 sous la halle des sports Charles-Ehrmann face aux joueuses de l'OGC Nice. Cette victoire nette repositionne le collectif bociste emmené par le coach Olivier Boyer au 4e rang de la poule 4 (9 points) à trois points du leader cannois (12 points) ex-aequo avec le TFH.
En N3F les protégées de l'entraîneur Yannick Kinoo copiaient leurs aînées en s'imposant à Bouillargues sur le score sans appel de 33 à 23. La «réserve» bruguièroise campe en pôle position avec 5 victoires en 5 rencontres.
Le prochain rendez-vous en Nationale 1 Féminine est annoncé le 2 novembre au gymnase René-Albus contre Tournefeuille (21 heures).
 
Image associée
Poule 4 : trois corrections… et quelques réjouissances

Le leader Cannes-Mandelieu montre ses muscles. Dans son fief des Muriers, le relégué de D2 a donné la leçon à un Montpellier-Frontignan relégué au rang de faire-valoir. Un 36-15 implacable au coup de sifflet final, ce sont les Cannoises de Jelena Popovic qui font la démonstration. Alliées à une Cira Lo à l’aise dans son but (19 arrêts et seulement 15 buts encaissés), Lisa Crespin et les Cannoises affirment leur rang de n°1.
Co-leader du championnat, Toulouse poursuit son carton-plein en ce début de saison. Narbonne n’a pas pesé lourd face à la belle dynamique Haut-Garonnaise. Les Toulousaines creusent un énorme écart en première période (9-22, 30’) avec Marion Theys (9/10 aux tirs) et Marie Hien en guest-stars (15 arrêts au final). La seconde période est à sens unique, Toulouse s’impose facilement… un cauchemar pour Narbonne.
A domicile, Tournefeuille sourit enfin… le promu Haut-Garonnais arrache son premier point en N1 en prenant le match nul à la réserve de Bourg-de-Péage. Dans son match sous influence Drômoise, Marie-Alize Burkhardt (7 buts) et son équipe ont le mérite de ne jamais se décourager (22-25, 53’). Un retour étincelant au coup de sifflet final… les jeunes Péageoises emmenées par Julie Tichon (8 buts) s’en mordent les doigts.
Démonstration à domicile du pays d’Aix-Bouc face à un Val d’Argens en disgrâce. 44 buts inscrits, deux Charlotte en grand forme (Lepetit avec 7 buts, Satge avec 8 réalisations) et une différence de +19 au coup de sifflet final, les Aixoises de Cédric Girault gagnent aisément et espèrent désormais lancer une dynamique. Rien à faire pour Val d’Argens, le promu sans Charlène Rus était littéralement sans défense.
Premier derby Alpin en N1 favorable à La Motte Servolex. La palme à une défense Motteraine hyper solide dans le sillage d’une Coline Ouvrard (16 arrêts) qui aura eu un impact énorme dans ce match, laissant l’attaque d’Annecy à seulement 18 buts inscrits. Deuxième mi-temps sous verrou Savoyard, La Motte Servolex enregistre enfin sa première victoire en championnat. Annecy manque une belle occasion.
Dans un match tourné vers le maintien, la réserve de Nice n’a pas existé à domicile… c’est Bruguières qui a fait cavalier seul grâce d’abord à une solidité défensive sans faille. Hélène Mata sort de sa réserve (16 arrêts) et contibue grandement à laisser l’attaque Niçoise à seulement 16 buts inscrits. Le chant du cygne pour de jeunes Niçoises en effectif réduit et en déroute, Bruguières lance sa saison sur la riviera.

 

BOC – Narbonne

BOC – Narbonne
Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
La gardienne bruguièroise Edith Bruel dernier rempart défensif face à Narbonne.

Ce soir à 21 heures (complexe René-Albus), les Bruguièroises reçoivent dans le cadre de leur championnat féminin de nationale 1 la visite de l'équipe de Narbonne. Sur le plan comptable, Audoises et Haut-Garonnaises sont au coude à coude et affichent 3 points soit une défaite et un match nul de part et d'autre. Seul le goal-average est à l'avantage des bocistes qui pointent à la 8e place, soit deux rangs devant les Narbonnaises.
 
Cette 3e journée sera importante pour l'équipe encadrée par le duo magique Olivier Boyer et Stéphanie Blanc. Face à cette échéance, les Bruguiéroises devront trouver les ressources et le meilleur rendement possible pour s'affranchir d'une première victoire à domicile.


 

Poule 4 : Toulouse et Cannes dos à dos

Poule 4 : Toulouse et Cannes dos à dos
Poule 4 : Toulouse et Cannes dos à dos
Dans le match phare de cette 7ème journée de N1, Toulouse et Cannes-Mandelieu se sont quittés dos à dos. Première place en jeu pour les deux co-leaders… et un nul remarquable au final car ce duel a tenu toutes ses promesses. Cannes et Cira Lo tenteront bien de déstabiliser l’équipe locale… mais Toulouse résiste et arrache l’égalisation par Sarah Youlou à la dernière seconde. Un point précieux pour Toulouse qui reste à hauteur.
Période faste pour Bruguières qui enchaîne les bons résultats depuis plusieurs semaines… au point de se retrouver 3ème. L’équipe Haut-Garonnaise s’impose chez elle contre la réserve de Bourg-de-Péage. Une superbe prestation des filles d’Olivier Boyer. Luce Richardot (10 buts), Edit Bruel (13 arrêts) et le BOC 31 ont dominé leurs rivales outrageusement dès la 24ème minute. Bourg-de-Péage rétrograde en milieu de tableau.
Toujours aussi solide en défense, La Motte Servolex empoche un 4ème succès d’affilée en prenant le meilleur sur Montpellier. Succès costaud à l’extérieur, Laurine Moulin (13 arrêts) et l’arrière-garde Motterain fait le travail en seconde période… de quoi creuser l’écart petit à petit (17-22, 52’). Trois points précieux pour rester en première partie de classement. Côté Montpellier, ça va mal avec cinq revers de rang.
Avec trois victoires d’affilée, Narbonne vit un moment heureux… de quoi envisager le maintien avec plus de confiance. La 3ème a été embrayée sur le parquet du pays d’Aix Bouc au terme d’un match indécis. Les Aixoises de Cédric Girault sont en tête au retour des vestiaires mais c’est bien Narbonne qui fait forte impression en fin de match sous l’égide de Patricia Aisa Zamora (17 arrêts) et du duo Da Silva – Pennont.
Bol d’air au bord du lac… et parcours de santé pour Annecy ce samedi face à Tournefeuille. Un cauchemar une heure durant pour le promu Haut-Garonnais tant la démonstration des Annecéennes fut saisissante. 41 buts inscrits au final avec Leila Said (14 arrêts) en garde-fou derrière, Annecy a régalé son public à l’image de la prestation offensive de la recrue Julie Lecourtois (8 buts). Second succès de suite pour Annecy qui prend le pli de la N1.
Pas de derby de la Côte d’Azur ce week-end entre Val d’Argens et la réserve de Nice : match reporté pour causes d’inondations, la date du report sera fixée prochainement.
 

Cannes et Toulouse sont déjà partis

Cannes et Toulouse sont déjà partis
handzone: Cannes et Toulouse sont déjà partis
Seules équipes en possibilité de monter ne comptant que des victoires, les deux ténors de la Poule 4 ont déjà creusé le trou sur le 3° un étonnant Bruguières qui semble bien sorti de l’ornière de la saison dernière. Clairement ces deux là veulent la D2F. Cannes Mandelieu à mis les moyens et le retour en D2F est presque programmé pour les Azuréennes mais dans le même temps cela fait un moment que Toulouse court après celle-ci… La saison dernière, Clermont est passé au GAP et on se demande si cette saison, l’histoire ne pas encore opposer deux équipes jusqu’au bout des 22 journées. Programmé pour la fin du mois de novembre et la 7° journée, le premier choc entre ces deux-là en dira un peu plus, surtout que c’est Cannes Mandelieu qui se rend dans la ville rose. Pour le moment, Nice et un effectif pour le moins minimal n’a opposé aucune résistance aux Toulousaines et on peu penser que Tournefeuille, dernier au classement, ne pourra pas faire beaucoup mieux, même si cela se joue chez lui. Cannes Mandelieu a fait étalage de sa puissance à Bourg de Péage. +10 pour les protégées de Jelena Popovic chez une équipe réputée très solide sur ses terres, ça vous pose en candidat à la montée. Bruguières brillant 3° après sa belle victoire sur Tournefeuille, va tenter de ne pas perdre de terrain en se rendant à Cannes. On lui souhaite bon courage, la tâche sera visiblement ardue ! La 3° marche du podium pourrait bien échoir à Aix Bouc. Les Phocéennes ont fait un gros match à Montpellier – Frontignan et leur +9 les prédispose à aller défier une autre équipe qui peut viser le haut de tableau, La Motte Servolex. Même si la coupe de France peut occuper les esprits savoyards, on se doute que rien ne sera facile pour Aix Bouc, les filles de Florian Botti ayant fait un très bon boulot au Val d’Argens. Les Vauclusiennes vont d’ailleurs avoir l’occasion de se reprendre en accueillant Narbonne, un autre mal classé. Le vainqueur va s’offrir à minima quelques semaines de tranquillité. La réserve de Nice joue en mode réduit… 8 joueuses pour aller encaisser un -18 à Toulouse. A voir combien seront-elles pour accueillir Annecy, une équipe qui elle aussi se verrait bien prendre quelques menus points, histoire de vivre un peu mieux la trêve à venir.
Evaluations
PlJoueurStats
1.Amandine BERNARD (Aix Bouc)39
2.Suzanne MARRIER (Bruguières)24
3.Fabiola MAKAMTE (Narbonne)22
 Anna MANAUT CAIXAL (Cannes Mandelieu)22
5.Oceane CORBIERE (Nice II)21
6.Louise CAVANIE (Cannes Mandelieu)20
7.Leslie DA SILVA (Narbonne)17
8.Julie ASSAUD (Val d'Argens)16
 Marjolaine DEDIEU (Toulouse)16
 Julie LEGATINDJI (Toulouse)16
 Chantal LOKKART (Toulouse)16
 Fanny TRAVERS (La Motte Servolex)16
Amandine BERNARD
Evaluations
PlJoueurStats
1.Cloé LEHNEN (Val d'Argens)35
2.Juliana KEVORKIAN (Nice II)30
 Josepha YUKU DOGBE (Narbonne)30
4.Margaux DESTOMBES (Aix Bouc)25
 Marie HIEN (Toulouse)25
 Cira LO (Cannes Mandelieu)25
 Hélène MATA (Bruguières)25
 Leila SAID (Annecy F)25
 Aline SCOLASTICA (Cannes Mandelieu)25
10.Solenn HUDRY (Annecy F)20
 Emilie TREMBLAY (Bourg de Péage II)20
Cloé LEHNEN
 

Elles n’ont pas eu une âme de guerrières

Elles n’ont pas eu une âme de guerrières

Le TFH repart de l’avant

Publié le , mis à jour
"Nous avions mal fini 2019 avec un revers à domicile contre Bourg-de-Péage. Du coup, il fallait impérativement démarrer la nouvelle année sur une bonne note." Hier après-midi, au palais des sports, Daniela Petkovic, la coach du TFH, a pu se rassurer.
 
 
Prétendantes à la montée en D2 et deuxièmes du classement (poule 4), les Toulousaines comptaient au coup d’envoi cinq points de retard sur l’AS Cannes-Mandelieu (vainqueur samedi soir au Val d’Argens/Draguignan, lanterne rouge). Par conséquent, elles n’avaient pas le droit de passer à côté de ce derby. "Je suis contente car les filles ont répondu à mes attentes. Nous avons bien maîtrisé notre sujet. En principe, les Cannoises devraient remporter tous leurs matchs. Donc si on veut atteindre l’objectif de la D2, on a bien conscience qu’il faut réaliser un sans-faute", a souligné l’entraîneur.
Ce samedi, cette fois aux Argoulets, le TFH devra confirmer contre Montpellier/Frontignan (7e).

"Elles n’ont pas eu une âme de guerrières"

De son côté, Olivier Boyer, le coach de Bruguières (6e au coup d’envoi), a reconnu la supériorité toulousaine. Mais il a également pointé du doigt la mauvaise attitude de son effectif : "On ne joue pas le même championnat. Pour nous, ce derby, c’était un bonus. Du début à la fin, le TFH n’a pas baissé en intensité. Quant à mon groupe, les filles n’ont pas été à la hauteur de l’événement. Dans les impacts, elles n’ont pas tenu la distance. Et elles n’ont pas assez couru. Plus globalement, elles n’ont pas eu une âme de guerrières."
Battu également pour la dernière journée de 2019, le BOC tentera de réagir ce samedi à domicile contre Annecy-le-Vieux (8e).
TOULOUSE 32 – BRUGUIÈRES 23
MT : 17-13 ; arbitres : MM. Gallego et Rebichon ; 300 spectateurs.
TOULOUSE FH : Hien, Adams (1), Assana, Boisedu (2), Brouillet (6), Burcea, Charrueau (1), Dedieu (4), Legatindji (cap.), Lokkart, Segur (4), Theys (5), Thore, Youlou (9).
BRUGUIÈRES : Mata, Bruel, Avinens (2), Cavaniol (1), Duffaut (2), Evrad (3), Fargues, Kouki, Marrier (8), Richardot (1), Rouget-Pasquier (2), Rousseau, Salesses (cap., 3), Viguier (1).
 
handzone : Poule 4 : Cannes-Mandelieu ne fait pas dans la dentelle

Toujours plus majestueux, le leader Cannes-Mandelieu n’a fait qu’une bouchée du promu Val d’Argens. En visite dans le Var lors de cette reprise, l’ancien pensionnaire de D2 s’est imposé dans les grandes largeurs (13-40) en comptant sur une défense de fer : le duo Scolastica – Moreau est crédité de 29 arrêts au total. Preuve de la difficulté constante de Val d’Argens… obligé d’encaisser un lourd revers à domicile face à un ténor autrement plus puissant.
Dans le derby de Haute-Garonne, Toulouse s’est logiquement imposé chez lui contre Bruguières. Une victoire Toulousaine qui ne souffre d’aucune contestation tant Marie Hien (18 arrêts) et l’arrière-garde du TFH a su juguler les attaques adverses. Sarah Youlou (9 buts) mène l’attaque locale… et Toulouse reprend aisément le chemin de la victoire… solidement accroché à la 2ème place.
La période est faste pour la réserve de Bourg-de-Péage… désireuses de terminer sur le podium final. En déplacement chez le promu Annecy, la jeune classe Drômoise a su s’arracher pour s’octroyer la victoire. Dans un match furieusement défensif (39 buts inscrits seulement), Emilie Tremblay et les Péageoises font ce qu’il faut pour s’emparer des trois points. Annecy peut nourrir de gros regrets.
Le pays d’Aix Bouc a repris de la meilleure des manières à domicile face à Tournefeuille. Un succès éclatant de dix buts et une attaque prolifique à l’image de Jodie Granjon et Caroline Ruault du Plessis (7 buts chacune). Tournefeuille ne peut que constater les dégâts au final… Aix Bouc empoche une seconde victoire et reste calé en 5ème position… le podium en vue.
Face à une réserve de Nice en difficulté face au but adverse (plus mauvaise attaque du championnat), La Motte Servolex a su appuyer là où ça fait mal. Le collectif Savoyard s’est imposé logiquement à domicile en n’encaissant que 13 buts Niçois. Laurine Moulin et sa défense ont su faire bonne garde pour conforter leur avantage au tableau d’affichage.
Montpellier retrouve des couleurs en enregistrant une seconde victoire d’affilée : trois points acquis à domicile contre Narbonne. Et la défense Montpelliéraine fut à la hauteur durant ce match, Anne-Sophie Trauchessec (13 arrêts) et Nourizada Hassanaly (12 buts) ont été les joueuses en vue lors de cette soirée.

 
tfh2

le BOC mise sur la formation des jeunes

le BOC mise sur la formation des jeunes
Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
 
Le staff bruguièrois avec le coach Olivier Boyer et son adjointe Stéphanie Blanc./ photo DDM


Après une saison difficile nerveusement et un maintien assuré lors des dernières journées de championnat, le BOC31 repartira la prochaine saison en nationale 1, plus haut niveau du hand amateur. En pleins préparatifs le coach Olivier Boyer décrypte les prochaines échéances sportives.
 

Quel visage aura le BOC 2019-2020 ?

Les blessures rencontrées l'an dernier nous ont amenés à renforcer le groupe qualitativement mais également quantitativement afin de permettre à la N3 de travailler sereinement. Des joueuses arrivent, d'autres partent ou arrêtent (10) et l'équipe technique se renforce avec la venue de Simon Sangouard (ex-TFH) -17 ; Jackie Lhomme -18 France, Yannick Kinoo (ex TFH) N3. Car si le BOC veut perdurer à ce niveau nous devons nous centrer sur la formation et post/formation jeunes.
 

Comment allez-vous fonctionner ?

Le lien entre ces équipes sera réel et les passerelles souhaitées. Stéphanie Blanc sera le maillon transversal entre toutes ces équipes pour permettre la progression de chacune des joueuses vers le plus haut niveau souhaité.
L'objectif général est clair : transmettre les valeurs du club dans des collectifs comprenant des filles fidèles au club depuis longtemps et des jeunes en devenir. C'est par cette immersion, à but concurrentiel, que nous permettrons à chacune de progresser et s'épanouir au niveau qui lui correspond. Mais le premier objectif commun à chaque groupe sera le bien-vivre ensemble. De là découleront les performances sportives nécessaires au maintien dans les niveaux actuels.
Les recrues du BOC31 : Magali Bougrainville (Ard, Pechbonnieu), Julie Gourdon (Arg, Pamiers), Luce Richardot (Arg, Ard, Toulon), Manel Kouki (pivot, Dreux), Charlotte Ortet (Arg, TFH), Lisa Krief (Arg, demi, TFH), Emma Scherrer (GB, retour au club TFH), Georgina Gowland (arg, TFH), Inicha Lingolu (ALG/Arg, sans club), Camille Sporn (Arg, demi, Crahb), Joceline Benzuka (ALG, Arg, sans club) Amelie Castaneda (Ard, Alf, retour club), Lauriane Duffaut (Arg retour club), Orane Longo-Prissé (GB, Crahb). À ces dernières se rajouteront les jeunes 2 001 issues des -18 France qui se retrouvent pleines d'envie dans la dynamique de projet club.
LaDepeche.fr
 

le nul en Savoie

le nul en Savoie
Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
Ludivine Bernadac défie la défense columérine


Après plus de 620 km de déplacement vers la Savoie, l'équipe bruguiéroise de N1F a su trouver les ressources nécessaires pour décrocher le match nul (29-29) face à la formation de La Motte-Servolex. Cette performance encourageante lance de belles perspectives pour le 2e tour de la coupe de France annoncé samedi 28 septembre et qui amènera le BOC vers le Béarn. Là-bas les Bruguièroises retrouveront l'équipe de Bordes qui vit une mauvaise passe en championnat avec 2 défaites lors de ses deux dernières rencontres à Angoulème et à domicile contre La Roche-sur-Yon.
 
En N3F, l'équipe rouge et noir poursuit son bon début de championnat avec une seconde victoire consécutive enregistrée haut la main (28-16) face à Colomiers malgré une entame poussive (0-5). Les autres résultats : Seniors M1 excellence : Muret 25 – BOC 25 ; U18 F1 : BOC 30 – Pays des Nestes 38 ; U17 F1 : Clermont Salagou 39 – BOC 10.

 

Handball : BOC31 a débuté dans le Béarn

Handball : BOC31 a débuté dans le Béarn
Le groupe bruguiérois prêt pour en découdre avec cette nouvelle saison
Logo LaDepeche.frPublié le : Dépêche du Midi

 
Résultat de recherche d'images pour "coupe de france handball"
La préparation de l'intersaison du team senior féminin bruguiérois N1/N3 touche à sa fin après un stage à Irrissary et plusieurs matches d'opposition contre Mourenx (N2), Urrugne, l'entente Bayonne/Anglet, Bordes (N1), Pays des Nestes (N3), Gan (N2), Tournefeuille (N1), Bègles (D2), Colomiers et Bergerac (N1). Passé ce calendrier dense et intense, les coaches Olivier Boyer (N1) et Yannick Kinoo (N3) affichent satisfaction et lucidité : «Après une semaine intense qui s'est déroulée sans gros pépin physique dans le groupe, ce qui un gros motif de satisfaction, nous sommes conscients du chemin qui reste à accomplir avec l'ensemble du groupe sénior où la concurrence est saine mais réelle.
 
Place maintenant aux premières feuilles de match officielles, avec le 1er tour de coupe de France à Mourenx (N2). Avec une composition pour permettre au collectif d'être le plus à même de disputer le début de saison chez un adversaire rencontré lors de la préparation et chez qui le BOC s'était incliné. Un groupe jeune pour aller dans le Béarn avec la volonté de se rassurer sur nos principes de jeu et sur nos valeurs».

1er tour

victoire 29/25 contre Mourenx

 

Bruguières a pris en maturité

Bruguières a pris en maturité

Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour

«J'ai un effectif homogène qui prend plus de responsabilités que la saison passée.» Après trois journées (1V, 1N, 1D) et une 6e place au classement (NF1, poule 4), Olivier Boyer, l'entraîneur de Bruguières, semble assez rassuré par son groupe.
 
Classées septièmes au terme de l'exercice précédent, les Bruguiéroises ont perdu plusieurs cadres à l'intersaison, notamment leur gardienne et capitaine Delphine Tonello (partie au CA Béglais). Mais pour l'instant, les voyants sont au vert. «C'est un projet collectif de jeu et de vie. J'ai une vingtaine de filles à disposition, avec une moyenne d'âge de 23 ans. On manque d'expérience. Néanmoins, nous sommes ambitieux. Pour le moment, nous avons fait preuve de caractère. Ce qui nous avait fait un peu défaut la saison dernière», explique Olivier Boyer.
 

«Nous cherchons à imposer notre jeu»

En ouverture de championnat, ses protégées avaient perdu devant l'Union Pays d'Aix Bouc (23-26). Derrière, elles repartaient de la Motte Servolex avec un nul (29-29). Puis, le 5 octobre contre Narbonne, le BOC décrochait un premier succès (33-26). «Désormais, nous cherchons à imposer notre jeu. Je repense à la Motte Servolex. Nous avons compté jusqu'à cinq buts d'avance. On a failli perdre. On a finalement tenu bon. Je vois ce match nul comme un élément déclencheur qui nous a permis de lancer notre saison contre les Narbonnaises», souligne Olivier Boyer.
 
Ce soir, les Bruguiéroises tenteront de confirmer à Nice, une réserve de D1. «C'est toujours délicat de défier une réserve car on ne sait pas trop à quoi s'attendre sur la feuille de match. Il faut réussir à les faire douter collectivement», prévient Olivier Boyer. Un beau défi à relever.
 

le BOC reçu 4 sur 4

le BOC reçu 4 sur 4
Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
 
Belle prestation de la jeune gardienne Emma Scherrer (12 arrêts) face aux Mendoises

Face à la solide équipe de Mende, les Bruguièroises évoluant en nationale 3 mettaient plus de 10 minutes avant d'ouvrir le score après 15 tentatives de tir échouées. Ce démarrage poussif laissait les Lozériennes faire la course en tête pendant de longues minutes. Il fallait bien toute la détermination du team bociste et sa capitaine Oriane Etchenique (14 buts) pour inverser la vapeur, prendre l'avantage à partir de la 40e minute et ne plus lâcher l'affaire d'une 4e victoire en 4 matches disputés cette saison en N3F. Le week-end prochain la N1F se déplacera à Nice et la N3F prendra la direction Bouillargues.

 

les Seniors filles 2 invaincues

les Seniors filles 2 invaincues

Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
Oriane Etchenique auteure de 11 buts sur 14 tentatives lors du dernier match à Pamiers.

L'équipe Seniors filles II évoluant en nationale 3 recevra demain samedi 12 octobre à 21 heures (complexe René-Albus) les joueuses du Mende Gévaudan (48). Seules invaincues et leaders de la poule A avec trois victoires et trois matchs, les Bruguiéroises et leur coach Yannick Kinoo auront à cœur – pour leur 4e journée de championnat disputée devant leur public – de préserver leur invincibilité.
 
Pour leur 3e journée en championnat excellence, les seniors garçons se déplaceront à Colomiers samedi soir. Début de la rencontre à 21 heures.
 

le BOC sorti par Bordes

le BOC sorti par Bordes
Résultat de recherche d'images pour "coupe de france handball"

Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour

Une pivot bruguièroise Claire Raynaud très entreprenante face à Bordes

Face au Bordes HB Sports sur le synthétique du gymnase René-Nativité, Bruguières abordait le 2e tour de coupe de France avec une équipe ouverte et remaniée. En recherche d'automatismes et de liants, cette configuration affichait quelques hoquets mais aussi de bonnes prestations comme celles de la jeune gardienne Orane Longo-Prisse ou de la pivot expérimentée Claire Raynaud qui sortaient leur épingle du jeu. Malheureusement ces points positifs n'étaient pas suffisants pour voir l'issue de la rencontre se convertir en victoire. C'est un BOC combatif mais fébrile qui devait lâcher prise dans le dernier quart d'heure et laissait Bordes prendre le large (33 – 23) appairé à la victoire.
 
Ce second et dernier acte de la coupe de France nationale a permis au staff bociste d'offrir du temps de jeu et de la visibilité à certaines joueuses bruguiéroises avant la reprise du championnat samedi à 21 heures au complexe sportif René- Albus face à Narbonne.
 

En attendant la grande explication

En attendant la grande explication
handzone : En attendant la grande explication
Toujours impeccable, le duo Toulouse et Cannes Mandelieu ne se lâche pas. Les Toulousaines ont fait le travail de façon très solide à Tournefeuille. Certes, le dernier du classement n’a pas franchement les armes pour s’opposer à la puissance des filles de la ville rose, mais le +9 et seulement 20 buts concédés montre que Toulouse est prêt au combat des chefs. Cannes Mandelieu a fait encore un peu plus fort, mais sur ses terres, en explosant Bruguières qui était tout de même 3° avant cette 6° journée. -18 pour les Occitanes, un sacré coup de froid ! Alors on va voir comment ces deux là vont aborder le choc de la 7° journée à Toulouse. Exclue de la Coupe de France, les deux collectifs ont 15 jours pour se préparer, soigner quelques petits bobos et surtout trouver la bonne alchimie de jeu pour contrer l’envie et le talent adverse. En dessous on essaye de rester dans le rythme mais ce n’est pas facile. Bourg de Péage a profité de la déroute de Bruguières pour ravir la 3° place en dominant assez facilement Montpellier – Frontignan. La Motte Servolex a aussi doublé Bruguières, une victoire à la maison face à Aix Bouc et la 4° place est dans la poche provisoirement. La très bonne affaire dans le bas e de classement est à mettre au crédit de Narbonne, pourtant assez mal embarqué dans son début de championnat. Un fameux match à 4 points qu’on gagné les Catalanes dans le Vaucluse au Val d’Argens. La réserve de Nice continuant son petit calvaire avec sa 5° défaite de rang face à Annecy, Narbonne sort de la zone de relégation et se retrouve 8° avec un petit matelas à défendre dans les 2 dernières journées de l’année 2019.
 
Evaluations
PlJoueurStats
1.Mélanie CHATELET (Cannes Mandelieu)30
2.Marjorie DEMUNCK (Bourg de Péage II)25
3.Lola BESTENTI (La Motte Servolex)22
 Oceane CORBIERE (Nice II)22
5.Alice RABOT (Annecy F)21
6.Alicia PENNONT (Narbonne)20
 Julie TICHON (Bourg de Péage II)20
8.Fabiola MAKAMTE (Narbonne)19
9.Anna MANAUT CAIXAL (Cannes Mandelieu)18
 Charlène RUS-BARACHET (Val d'Argens)18
Mélanie CHATELET
Evaluations
PlJoueurStats
1.Julienne KAMTCHUENG (Tournefeuille)35
2.Patricia AISA ZAMORA (Narbonne)30
 Cira LO (Cannes Mandelieu)30
4.Marie HIEN (Toulouse)25
 Laurine MOULIN (La Motte Servolex)25
6.Margaux DESTOMBES (Aix Bouc)20
 Camille PLANTE (Bourg de Péage II)20
8.Solenn HUDRY (Annecy F)15
 Cloé LEHNEN (Val d'Argens)15
 Claire MOREAU (Cannes Mandelieu)15
 Leila SAID (Annecy F)15
 Anne-sophie TRAUCHESSEC (Montpellier - Frontignan)15
 Emilie TREMBLAY (Bourg de Péage II)15
Julienne KAMTCHUENG
 

le BOC a manqué d’autorité

le BOC a manqué d’autorité
La « gnaque » de Suzanne Marrier (8 buts) n’a pas suffi pour inverser la tendance face à un TFH dominateur

tfh2
 

Un derby du haut de tableau

Un derby du haut de tableau

depechetfh
 

le BOC vers le Palais des Sports

le BOC vers le Palais des Sports


Image3
 

galette des rois

galette des rois

Mais qui a la fève ?


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

club labellisé

club labellisé
© 2011 Bruguières Occitan Club 31 Hanball - 31150 BRUGUIERES
 
Adresse courrier : Anne ESPAGNAC BOC31HB 34 rue Victor Hugo 31150  Bruguières
 
Contact : 6131027@ffhandball.net