Adresse
|
Morgane Port. : 06.01.80.91.76 E-mail : morgane.r@9online.fr ou Berthy Port. : 06.60.18.75.29
Bruguières Occitan Club 31 Handball
 
Toutes les News du mois
 
 
 
 
 

le BOC vainqueur à Nice

Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
Après leur long déplacement sur la Côte d'Azur, les Bruguièroises se sont imposées en N1F 25 à 16 sous la halle des sports Charles-Ehrmann face aux joueuses de l'OGC Nice. Cette victoire nette repositionne le collectif bociste emmené par le coach Olivier Boyer au 4e rang de la poule 4 (9 points) à trois points du leader cannois (12 points) ex-aequo avec le TFH.
En N3F les protégées de l'entraîneur Yannick Kinoo copiaient leurs aînées en s'imposant à Bouillargues sur le score sans appel de 33 à 23. La «réserve» bruguièroise campe en pôle position avec 5 victoires en 5 rencontres.
Le prochain rendez-vous en Nationale 1 Féminine est annoncé le 2 novembre au gymnase René-Albus contre Tournefeuille (21 heures).
 

Image associée

Poule 4 : trois corrections… et quelques réjouissances

Le leader Cannes-Mandelieu montre ses muscles. Dans son fief des Muriers, le relégué de D2 a donné la leçon à un Montpellier-Frontignan relégué au rang de faire-valoir. Un 36-15 implacable au coup de sifflet final, ce sont les Cannoises de Jelena Popovic qui font la démonstration. Alliées à une Cira Lo à l’aise dans son but (19 arrêts et seulement 15 buts encaissés), Lisa Crespin et les Cannoises affirment leur rang de n°1.
Co-leader du championnat, Toulouse poursuit son carton-plein en ce début de saison. Narbonne n’a pas pesé lourd face à la belle dynamique Haut-Garonnaise. Les Toulousaines creusent un énorme écart en première période (9-22, 30’) avec Marion Theys (9/10 aux tirs) et Marie Hien en guest-stars (15 arrêts au final). La seconde période est à sens unique, Toulouse s’impose facilement… un cauchemar pour Narbonne.
A domicile, Tournefeuille sourit enfin… le promu Haut-Garonnais arrache son premier point en N1 en prenant le match nul à la réserve de Bourg-de-Péage. Dans son match sous influence Drômoise, Marie-Alize Burkhardt (7 buts) et son équipe ont le mérite de ne jamais se décourager (22-25, 53’). Un retour étincelant au coup de sifflet final… les jeunes Péageoises emmenées par Julie Tichon (8 buts) s’en mordent les doigts.
Démonstration à domicile du pays d’Aix-Bouc face à un Val d’Argens en disgrâce. 44 buts inscrits, deux Charlotte en grand forme (Lepetit avec 7 buts, Satge avec 8 réalisations) et une différence de +19 au coup de sifflet final, les Aixoises de Cédric Girault gagnent aisément et espèrent désormais lancer une dynamique. Rien à faire pour Val d’Argens, le promu sans Charlène Rus était littéralement sans défense.
Premier derby Alpin en N1 favorable à La Motte Servolex. La palme à une défense Motteraine hyper solide dans le sillage d’une Coline Ouvrard (16 arrêts) qui aura eu un impact énorme dans ce match, laissant l’attaque d’Annecy à seulement 18 buts inscrits. Deuxième mi-temps sous verrou Savoyard, La Motte Servolex enregistre enfin sa première victoire en championnat. Annecy manque une belle occasion.
Dans un match tourné vers le maintien, la réserve de Nice n’a pas existé à domicile… c’est Bruguières qui a fait cavalier seul grâce d’abord à une solidité défensive sans faille. Hélène Mata sort de sa réserve (16 arrêts) et contibue grandement à laisser l’attaque Niçoise à seulement 16 buts inscrits. Le chant du cygne pour de jeunes Niçoises en effectif réduit et en déroute, Bruguières lance sa saison sur la riviera.

 

Bruguières a pris en maturité


Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour

«J'ai un effectif homogène qui prend plus de responsabilités que la saison passée.» Après trois journées (1V, 1N, 1D) et une 6e place au classement (NF1, poule 4), Olivier Boyer, l'entraîneur de Bruguières, semble assez rassuré par son groupe.
 
Classées septièmes au terme de l'exercice précédent, les Bruguiéroises ont perdu plusieurs cadres à l'intersaison, notamment leur gardienne et capitaine Delphine Tonello (partie au CA Béglais). Mais pour l'instant, les voyants sont au vert. «C'est un projet collectif de jeu et de vie. J'ai une vingtaine de filles à disposition, avec une moyenne d'âge de 23 ans. On manque d'expérience. Néanmoins, nous sommes ambitieux. Pour le moment, nous avons fait preuve de caractère. Ce qui nous avait fait un peu défaut la saison dernière», explique Olivier Boyer.
 

«Nous cherchons à imposer notre jeu»

En ouverture de championnat, ses protégées avaient perdu devant l'Union Pays d'Aix Bouc (23-26). Derrière, elles repartaient de la Motte Servolex avec un nul (29-29). Puis, le 5 octobre contre Narbonne, le BOC décrochait un premier succès (33-26). «Désormais, nous cherchons à imposer notre jeu. Je repense à la Motte Servolex. Nous avons compté jusqu'à cinq buts d'avance. On a failli perdre. On a finalement tenu bon. Je vois ce match nul comme un élément déclencheur qui nous a permis de lancer notre saison contre les Narbonnaises», souligne Olivier Boyer.
 
Ce soir, les Bruguiéroises tenteront de confirmer à Nice, une réserve de D1. «C'est toujours délicat de défier une réserve car on ne sait pas trop à quoi s'attendre sur la feuille de match. Il faut réussir à les faire douter collectivement», prévient Olivier Boyer. Un beau défi à relever.
 

le BOC reçu 4 sur 4

Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
 
Belle prestation de la jeune gardienne Emma Scherrer (12 arrêts) face aux Mendoises

Face à la solide équipe de Mende, les Bruguièroises évoluant en nationale 3 mettaient plus de 10 minutes avant d'ouvrir le score après 15 tentatives de tir échouées. Ce démarrage poussif laissait les Lozériennes faire la course en tête pendant de longues minutes. Il fallait bien toute la détermination du team bociste et sa capitaine Oriane Etchenique (14 buts) pour inverser la vapeur, prendre l'avantage à partir de la 40e minute et ne plus lâcher l'affaire d'une 4e victoire en 4 matches disputés cette saison en N3F. Le week-end prochain la N1F se déplacera à Nice et la N3F prendra la direction Bouillargues.

Résumé 3ème journée

Image associée

Poule 4 : Cannes et Toulouse dans le bon wagon

Toujours imperturbable… malgré sa relégation récente, Cannes-Mandelieu empile les victoires en ce début de championnat. Nouvelle réussite à domicile pour le collectif Azuréen, Le principal prétendant à l’accession en D2 a surclassé le promu Tournefeuille. La première période est sous pavillon Cannois (17-7, 30’), Claire Moreau et sa défense prennent le pas sur leurs adversaires. La suite est tout aussi sérieux côté Azuréen : Anna Maxaut (8 buts), Camille Jacinto et consorts creusent l’écart pour porter l’avantage à +13 au coup de sifflet final. Chez une équipe d’expérience, Tournefeuille n’a logiquement pas fait le poids.
Dans son fief des Argoulets, Toulouse a pris le dessus sur La Motte Servolex… mais il a fallu pourtant cravacher pour l’emporter. La faute à un adversaire Savoyard coriace, Cléo Lissat et les Motteraines rivalisent pendant 40 minutes… avant de baisser de pied dans le dernier quart d’heure. Toulouse prend un temps d’avance sous l’impulsion d’une Marion Theys une nouvelle fois étincelante (10 buts)… sans toutefois pouvoir s’envoler au tableau d’affichage.
Dans le duel des réserves de LFH, c’est Bourg-de-Péage qui s’arrache à domicile pour remporter les trois points de la victoire. Mais que ce fut difficile face à une réserve de Nice certes toujours limité en nombre… mais capable de pousser son homologue Drômois dans ses derniers retranchements. Jovana Micevska (17 arrêts) se distingue dans ce match…mais le dernier mot revient à Priscillia Novi et Bourg-de-Péage qui se serrent les coudes dans le money-time pour préserver une victoire…  en forme de hold-up.
A domicile, Bruguières signe sa première victoire cette saison en championnat : un succès plein de conviction face à Narbonne. Une heure de jeu sous domination Haut-Garonnaise, le BOC 31 peut compter sur Celia Avinens (9 buts), Marine Cavaniol et Luce Richardot pour faire l’écart au score. Nettement dominateur à la pause, la seconde période est tout aussi remarquable : Bruguières remporte ici une victoire importante pour la confiance. Pas de miracle pour Narbonne, Matthieu Mulas et son équipe ont failli dans la banlieue Toulousaine.
Face au pays d’Aix Bouc, Annecy signe une victoire étriquée… mais ô combien précieuse à domicile. Un match serré jusqu’à son terme, Amandine Bernard (6 buts) et les Aixoises rivalisent une heure durant… avant de s’incliner avec regrets dans la dernière minute de jeu. C’est Fanny Philipp qui libère Annecy après soixante minutes d’un intense combat.
En clôture du week-end, la surprise est venue de Val d’Argens, le promu Sudiste est venu s’imposer sur le parquet de Montpellier-Frontignan. Une toute première victoire en N1F pour les coéquipières de Julie Assaud. Ce sont pourtant les Montpelliéraines de Sarah El Morsli qui font la meilleure impression en première période (12-9, 30’) avant d’être totalement renversées dans le second acte. C’est Margaux Medrano qui marque le but de la gagne… pour le plus grand plaisir des Varoises.
PlJoueurMJMoyCum
1.Marion THEYS (Toulouse)323,771
2.Camille FINNAZ (La Motte Servolex)222,545
3.Djelika-bathio TOURE (Nice II)117,017
4.Nourizada HASSANALY (Montpellier - Frontignan)315,346
5.Kimberley TOURE (Val d'Argens)315,045
6.Julie ASSAUD (Val d'Argens)314,744
7.Celia AVINENS (Bruguières)314,343
8.Anna MANAUT CAIXAL (Cannes Mandelieu)314,042
9.Fabiola MAKAMTE (Narbonne)313,340
10.Hatouma DIARRA (Narbonne)113,013
Marion THEYS
PlJoueurMJMoyCum
1.Jovana MICEVSKA (Nice II)242,084
2.Marie HIEN (Toulouse)326,780
3.Margaux DESTOMBES (Aix Bouc)321,765
4.Anne-sophie TRAUCHESSEC (Montpellier - Frontignan)320,060
5.Emilie TREMBLAY (Bourg de Péage II)318,355
6.Cloé LEHNEN (Val d'Argens)316,750
 Claire MOREAU (Cannes Mandelieu)316,750
8.Coumba DIALLO (La Motte Servolex)115,015
9.Julienne KAMTCHUENG (Tournefeuille)313,340
 Camille PLANTE (Bourg de Péage II)313,340
Jovana MICEVSKA

les Seniors filles 2 invaincues


Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
Oriane Etchenique auteure de 11 buts sur 14 tentatives lors du dernier match à Pamiers.

L'équipe Seniors filles II évoluant en nationale 3 recevra demain samedi 12 octobre à 21 heures (complexe René-Albus) les joueuses du Mende Gévaudan (48). Seules invaincues et leaders de la poule A avec trois victoires et trois matchs, les Bruguiéroises et leur coach Yannick Kinoo auront à cœur – pour leur 4e journée de championnat disputée devant leur public – de préserver leur invincibilité.
 
Pour leur 3e journée en championnat excellence, les seniors garçons se déplaceront à Colomiers samedi soir. Début de la rencontre à 21 heures.
 

BOC – Narbonne

Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour
La gardienne bruguièroise Edith Bruel dernier rempart défensif face à Narbonne.

Ce soir à 21 heures (complexe René-Albus), les Bruguièroises reçoivent dans le cadre de leur championnat féminin de nationale 1 la visite de l'équipe de Narbonne. Sur le plan comptable, Audoises et Haut-Garonnaises sont au coude à coude et affichent 3 points soit une défaite et un match nul de part et d'autre. Seul le goal-average est à l'avantage des bocistes qui pointent à la 8e place, soit deux rangs devant les Narbonnaises.
 
Cette 3e journée sera importante pour l'équipe encadrée par le duo magique Olivier Boyer et Stéphanie Blanc. Face à cette échéance, les Bruguiéroises devront trouver les ressources et le meilleur rendement possible pour s'affranchir d'une première victoire à domicile.


 

le BOC sorti par Bordes

Résultat de recherche d'images pour "coupe de france handball"

Logo LaDepeche.frPublié le , mis à jour

Une pivot bruguièroise Claire Raynaud très entreprenante face à Bordes

Face au Bordes HB Sports sur le synthétique du gymnase René-Nativité, Bruguières abordait le 2e tour de coupe de France avec une équipe ouverte et remaniée. En recherche d'automatismes et de liants, cette configuration affichait quelques hoquets mais aussi de bonnes prestations comme celles de la jeune gardienne Orane Longo-Prisse ou de la pivot expérimentée Claire Raynaud qui sortaient leur épingle du jeu. Malheureusement ces points positifs n'étaient pas suffisants pour voir l'issue de la rencontre se convertir en victoire. C'est un BOC combatif mais fébrile qui devait lâcher prise dans le dernier quart d'heure et laissait Bordes prendre le large (33 – 23) appairé à la victoire.
 
Ce second et dernier acte de la coupe de France nationale a permis au staff bociste d'offrir du temps de jeu et de la visibilité à certaines joueuses bruguiéroises avant la reprise du championnat samedi à 21 heures au complexe sportif René- Albus face à Narbonne.
 
 
 
 
 
 

BON ANNIVERSAIRE

chargement...
 
 

cE MOIS-CI

chargement...
 

La photo du mois

C EST PAS BIEN



Pronostics

Podium de la semaine
nom
2
nom
1
nom
3

Le nouveau site

donner votre avis:noter le
  • 10
  • 9
  • 8
  • 7
  • 6
  • 5
  • 4
  • 3
  • 2
  • 1
  • 0
  • Sondage anonyme. Un seul choix possible.
    Résultats
    Envoyer
     

    suivez-nous

    Pour vous inscrire à nos actualités, indiquez votre adresse mail :