Morgane Port. : 06.01.80.91.76 E-mail : morgane.r@9online.fr ou Berthy Port. : 06.60.18.75.29
Bruguières Occitan Club 31 Handball
05.11.2018
00:58:49
Revue de presse

les - de 15ont mangé du lion du cameroun

 
 

Le BOC dicte sa loi à Saint-Girons

La marche était trop haute pour les Saint-Gironnaises

Face à une équipe de Bruguières sûre de sa force, les Couserannaises ont tenu vingt minutes avant de subir les vagues adverses (37-20). Si cet adversaire-là est bien trop fort, Cédric Fargues et ses joueuses tireront cependant de ce match des enseignements précieux.
 
Les Couserannaises attaquent la rencontre face au leader sans pression et avec ambition : les «orange et noire» prennent ainsi l'avantage au score grâce à 3 arrêts de Pauline Servat (3-5, 8e). Mais le BOC revient dans la partie, les débats s'équilibrent alors petit à petit, les visiteuses butant à leur tour sur la portière Mata. Le score résume ces passes d'armes (10-10, 23e).
Les Ariégeoises, a force de rivaliser physiquement avec un adversaire mieux armé qu'elles, baissent pavillon dans cette fin du premier acte et subissent la loi des locales avant de rentrer aux vestiaires. Les locales prennent un avantage déterminant aux citrons (16-10).
 
Relâchées par leur avance au score, les Toulousaines poursuivent leur travail de démolition en haussant le rythme de la partie dans le deuxième acte. Le SGHBC perd petit à petit du terrain (22-12, 37e). Les temps morts posés par le coach Fargues donnent de l'air à ses joueuses, mais face à la détermination de leurs hôtes, le coach saint-gironnais mise sur l'avenir et fait tourner son effectif, donnant ainsi la chance à tout le monde d'acquérir une expérience cruciale face à un adversaire redoutable. Le score final (37-20) est sans appel, à l'image d'une rencontre où Saint-Girons n'aura eu les ressources de lutter que durant vingt minutes.
Face à un cador du championnat, il est difficilement envisageable de faire mieux, et le groupe mesurera l'impact de l'expérience emmagasinée en seconde phase. Car, si certaines parties sont pour le moment inaccessibles pour Delphine Milhorat et ses joueuses, la bataille du maintien, elle, se prépare déjà.

bruguières OC II 37 - saint-girons hbc 20

 

Des parrains mais sans Marlon BRANDo

Soirée parrainage au BOC
Quoi de mieux qu'un derby pour démarrer une soirée parrainage contre nos amis des Côteaux qui le week-end précédent, nous avaient battus sur le buzzer en Coupe de France d'un but. Yann et Olivier, nos entraîneurs - de 13 M, pensionnaires de l'équipe des Côteaux, ont passé une semaine jubilatoire. Le chambrage ne pouvant duré, il était indispensable que la victoire revienne au BOC, ce qui fût fait de belle manière, devant un gymnase comble. Nous sommes désormais tranquille jusqu'au match retour et ce n'est pas nousquiallonsleschambrer, ce n'est pas notre sty.........Pour les -de 13, comme il a été difficile de choisir son camp, ils ont dû applaudir tout le match. Enfin, comme au BOC tout est bien qui finit bien tout ce petit monde s'est retrouvé au club house autour d'une auberge espagnole durant laquelle nos équipes jeunes des - de 11 au - de 18, celles-ci évoluant toutes au plus haut niveau de leur catégorie respective, ont découvert leur parrain pour la saison 2018/2019. A soirée exceptionnelle, discours exceptionnel de DOM CORLEONE PATOCHE puisque celui-ci n'a pas dépassé les 10 secondes, c'est dire la solennité du moment. Que la fête continue !
Dom GG
 

Bruguières se cherche encore

Bruguières se cherche encore

Trois journées, trois défaites, une avant-dernière place au classement (NF1, poule 4) et une élimination au 2e tour de la Coupe de France. Pas besoin de vous faire un dessin : hormis un succès au 1er tour de la Coupe (21-25 au CRAHB, pensionnaire de N2), les Bruguiéroises n'ont toujours pas la bonne recette.
 
«La saison passée, elles avaient dû attendre la sixième journée pour obtenir une première victoire», rappelle le coach Olivier Boyer (ancien joueur du TUC-Balma), arrivé à l'intersaison après l'arrêt d'Alain Hatchondo.
Avec un effectif renouvelé à 70 %, le BOC se cherche encore. «Le groupe a pas mal changé et dans ce contexte on a besoin de temps pour construire un nouveau projet. Ajouter à cela plusieurs blessées. Du coup, je peux rarement aligner la même équipe pour travailler dans la continuité. Mais on ne cherche pas d'excuses. Nous devons rester patients», explique Olivier Boyer.
 

«Le groupe est bien soudé»

Battues d'entrée en championnat par le TFH (24-23), les Bruguiéroises s'inclinaient ensuite devant Narbonne (25-32). En Coupe, elles rendaient les armes à Bordes (34-25). Et samedi dernier, elles chutaient à La Motte-Servolex (21-15).
«Le problème était surtout mental. Les filles avaient les jambes lourdes car dans les têtes elles n'arrivaient pas à se libérer», insiste Olivier Boyer.
Ce soir à la maison, l'entraîneur espère un déclic contre Toulon/Saint-Cyr (6e) : «Nous avons bien travaillé aux entraînements. Le groupe est bien soudé. La roue finira bien par tourner en notre faveur.»
 

Handball : grosse journée pour le BOC 31

Samedi 13 octobre, le complexe René Albus accueillera plusieurs rencontres de handball disputées par les équipes de la filière d'excellence féminine bruguiéroise. À partir de 17 heures les jeunes Bocistes évoluant en championnat de France moins de 18 ans filles recevront Mérignac. Puis suivra à 19 heures, l'équipe féminine nationale 3 coachée par Stéphane Blanc qui sera opposée à Saint-Girons HB Couserans. À noter l'excellent début de saison entamé par ce team qui reste invaincu après trois matches et qui a corrigé le week-end dernier les voisines de Quint-Fonsegrives atomisées par un sévère 51 à 19.
 
Le match phare de la soirée sera sifflé à partir de 21 heures contre Toulon Saint-Cyr Var Handball (6e). L'équipe bruguiéroise (11e sur 12) est en quête d'une première victoire après trois échecs consécutifs ce début de saison face à Toulouse (18-17), Narbonne (25-32) et La Motte-Servolex le week-end dernier (21-15). Sur le parquet haut-garonnais, une réaction s'impose pour les protégées du coach Olivier Boyer.
Côté masculin, les seniors garçons 1 se déplaceront en Aveyron pour y être opposés à Rignac. Les Bruguiérois forment le trio de tête invaincu après trois rencontres avec Albi et Montauban.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© 2011 Bruguières Occitan Club 31 Hanball - 31150 BRUGUIERES
 
Adresse courrier Nathalie PINTO - JP CHARPENTES - 10, impasse des Chardons - 31140 AUCAMVILLE
 
Contact : 2431027@handball-france.eu